Politique

Joseph Dion NGUTE « Je me suis fait vacciner et j'encourage les camerounais à le faire »

Joseph Dion NGUTE « Je me suis fait vacciner et j'encourage les camerounais à le faire »

Le Chef du gouvernement et ses collaborateurs ont reçu les vaccins hier à Yaoundé. Un acte courageux dont l’objectif est de lancer un signal à la population comme quoi il est judiciable de se faire vacciner. Il n’y a pas de danger à le faire.

Le Premier Ministre du Cameroun se fait l’évangéliste de la cause du vaccin contre le Covid 19. Joseph Dion NGUTE a décidé ce mercredi se faire vacciner contre cette faucheuse. Les professionnels de la santé sont venus à l’immeuble étoile pour administrer la première dose aux membres du gouvernement. On a remarqué la présence de certains membres du gouvernement, à l’instar de Grégoire Owona, ministre du Travail, Joseph Beti Assomo de la Défense, Joseph LE de la Fonction Publique, Marie Thérèse Abena Ondoa de la Promotion de la Femme et de la Famille. Il y avait aussi des Représentants-Résidents des organismes du système des Nations Unies. Et d’autres responsables de l’administration publique du Cameroun. Ils veulent montrer l’exemple pour inciter le maximum de camerounais à être prêt à se faire vacciner le moment venu.

Pour Joseph Dion NGUTE, réagissant sur les antennes de la CRTV Radio, « Comme nous constatons, autour de nous, les gens meurent; les gens qui nous sont chers sont en train de tomber à cause de COVID. Il est donc important de prendre des mesures pour arrêter tout cela. Et jusqu’alors, la seule façon véritable d’y arriver, c’est la vaccination. C’est pour cela que je me suis fait vacciner. J’ai pris la dose, je suis bien portant. J’encourage tous les Camerounais à se faire vacciner, parce que si, éventuellement quelqu’un est contaminé par ce virus, si vous êtes vacciné ça passe presque inaperçu; vous n’êtes pas en difficulté comme c’est le cas actuellement ».

Mais est ce que cette stratégie va fonctionner à l’égard des camerounais qui sont très méfiants ? Difficile de croire que ceux qui ne seront pas obligés de quelque moyen que ce soit, de le faire, iront librement se faire injecter ces vaccins qui ont mauvaises presses. De toute façon, il est préférable d’observer la suite des évènements pour savoir comment vont se comporter les populations camerounaises. Ce d’autant plus qu’il y a de très mauvaises nouvelles qui circulent en ce moment au sujet d’une dame qui serait décédée suite à ces vaccinations.

Stéphane NZESSEU