Politique

Jacques Fame Ndongo donne aux Camerounais la conduite à adopter lors de manifestations du 22 septembre

Jacques Fame Ndongo donne aux Camerounais la conduite à adopter lors de manifestations du 22 septembre

Selon le secrétaire à la Communication du parti au pouvoir le Rassemblement démocratique pour le peuple camerounais (RDPC), tout le monde doit vaquer normalement à ses occupations le 22 septembre 2020 pour « construire » et non « détruire le Cameroun ».

Les manifestations d’appel au départ de Paul Biya, annoncées mardi prochain par le Mrc ne laissent point de répit au Pr Jacques Fame Ndongo qui multiplie les sorties épistolaires pour démontrer l’illégalité de ces marches et sensibiliser les Camerounais.

«Dans les facultés de droit et les instituts de sciences politiques du monde, ils enseignent les fondements de démocratie : "nul ne peut accéder au pouvoir pacifiquement sans passer par les urnes". Mais pour assouvir leurs ambitions, ils bafouent allègrement ce principe», indique-il dans une nouvelle production rendue publique dimanche.

«Ils demandent aux populations de descendre dans la rue le 22 septembre 2020, pour exiger le départ précipité et anti-démocratique du président de la République démocratiquement élu par le peuple camerounais libre, souverain et seul maître de son destin», poursuit le ministre de l’Enseignement supérieur.

La contrattaque

Fame Ndongo a prodigué une série de conseil que les Camerounais doivent adopter pour contrecarrer les agissement du Mrc.

 «Démasquez-les», recommande le professeur de lettres. Isolez-les. Rappelez-leur les principes démocratiques universels. Rejetez clairement leurs mots d'ordre antidémocratiques», ajoute-il avant de conclure, «vaquez normalement à vos occupations quotidiennes pour construire et non détruire le Cameroun. Dites à ces anarchistes, non il ne faut pas jouer avec le Cameroun».