Politique

Fridolin Nke : « je voulais être candidat à Obala. Les autorités m'ont dit. Vous pouvez être candidat pour tous les partis mais pas pour le Mrc »

Fridolin Nke : « je voulais être candidat à Obala. Les autorités m'ont dit. Vous pouvez être candidat pour tous les partis mais pas pour le Mrc »

L’universitaire raconte comment, il a eu toutes les difficultés, du moment où, il voulait être candidat à la députation dans le cadre du double scrutin municipal et législatif 2020.

Dans le cadre de l’émission « La Vérité en Face », ce dimanche 29 novembre 2020, le Dr Fridolin Nke fait des révélations, notamment en ce qui concerne le double scrutin municipal et législatif de février 2020 au Cameroun. « Pour revenir aux doubles scrutins, j’ai été sidéré par la réaction du sous-préfet sans savoir pour qui j’allais me présenter comme candidat, il m’a appelé pour me dire que je ne vais nul part et que je ne dois pas me déranger pour une quelconque candidature car les résultats sont connus », indique l’enseignant.

« Ne sachant pas pour qu’elle parti j’allais me présenter, je me suis penché vers le Purs, mais très tôt je me suis rendue compte qu’il n’en était rien de ce qu’on peut penser. Directement, je me suis dit pourquoi ne pas aller au Mrc postuler pour la députation, car c’est le seul parti qui peut faire face à ce régime. Ce sous-préfet en face m’a dit tu peux être candidat pour tous les autres partis politiques d’oppositions, mais pour le Mrc jamais, le pouvoir va s’abattre sur toi si tu essaie », poursuit-il.

 Lekie

Pour l’enseignant d’université ce qui se passe le plus souvent au Cameroun, n’est pas une élection. «  Mais je vous le dis ayant vu ce qui s’est passé dans la Lekie à Obala, ces élections sont une farce, ce régime n’a aucune notion de transparence. Dans mon village les éléments de la GP ont tabassé mes scrutateurs intimant à toutes la population de Mimkama de voter pour  Biya » conclut-il.