Politique

Éric Kingue : « Ce n'est pas parce que Kamto et ses fous ne font pas partir des élections, que le processus est plombé »

Éric Kingue : « Ce n'est pas parce que Kamto et ses fous ne font pas partir des élections, que le processus est plombé »

Le maire de Njombe-Penja était ce jeudi 17 septembre 2020, l’un des invités de l’émission face à l’actualité diffusée sur Dynamic Fm.

Paul Éric Kingue a fait une intervention ce jeudi 17 septembre 2020, sur Dynamic FM 103.9. C’est une radio privée émettant depuis Douala au Cameroun.  Lors de l’émission, le maire de Njombe-Penja estime qu’il est un homme politique pragmatique. « Je suis le principal opposant qui s’est rapproché de Kamto en 2018. J’en suis sorti complètement lessivé. Je ne suis plus prêt à faire partir de cette opposition où on dit tout et on ne fait absolument rien », souligne-t-il.

Il se dit fin prêt pour les élections régionales du 6 décembre 2020 annoncé par Paul Biya, le président de la République du Cameroun. Il ne manque pas au passage, de tacler sévèrement certains partis politiques de l’opposition au Cameroun. « Ce n’est pas parce que Kamto et ses fous ne font pas partir des élections, Que le processus est plombé. Le Sdf même qui est en mode chantage ira aux élections. Le parti de Cabral, Le Rdpc,… Iront aux élections », poursuit celui-ci.

237

Il pense par ailleurs que les militants du Mouvement du pour la renaissance du Cameroun (Mrc) doivent se faire soigner. « Si le Dr Jong qui soignait les fous était encore vivant, Il devait aller examiner les membres du directoire du Mrc », soutient l’homme politique.

Pour lui, le Mrc n’a aucun mot à dire quand il s’agit des élections au 237 (Cameroun). « On parle des élections, de quoi ils se mêlent ? Je dois reconnaître qu’ils ont quand même des gens qui ont des muscles pour nettoyer les caniveaux. Que les sous-préfets les occupent comme ça pendant 5 ans », conclut Paul Eric Kingue.