Politique

Elections régionales : Un fils du Mbam est très en colère contre ses frères

Elections régionales : Un fils du Mbam est très en colère contre ses frères

L’Honorable Mandio William Peter a adressé une correspondance à ses frères du  Mbam et inoubou au sujet des prochaines élections régionales au Cameroun. L’homme politique est mécontent de la mise à l’écart de certaines personnalités dans le choix des candidatures.

Lebledparle.com vous propose l’intégralité de la correspondance.

Investitures aux Régionales : Le Mbam et inoubou aux enchères politiques,

Chers frères et sœurs Mbamois,

En signe de protestation politique ce 15 septembre 2020, j’ai décidé de me retirer de tous les fora WhatsApp Mbamois. La raison ? Dans le cadre de la sélection interne des candidatures pour les prochaines élections Régionales dans notre pays, certaines élites du Mbam et inoubou qui assistaient le représentant désigné du comité Central à l’occasion, ont imposé des candidats impopulaires et sans épaisseur politique dans différents Arrondissements du département du Mbam et inoubou. Résultat : Les Maires et leurs conseillers Municipaux Rdpc, pourtant électeurs, sont majoritairement envahis par la colère, la déception et le dépit.

Comment expliquer à la petite Bayam - sellam Mbamoise que Mme Delphine Mekounté Nana, experte des questions de développement, Cadre du RDPC, vice-présidente de l’Association de développement des deux départements du Mbam, présidente de la Fédération des Femmes Leaders du Grand- Mbam ( Felembam) , princesse de la chefferie Koro à Bafia ait été politiquement neutralisée par la commission de sélection ou réception des candidatures ? J écrase une larme à l’idée de savoir que le frère Kedi Jean Pierre, ancien DG de l ARSEL, l’une des plus belles mécaniques intellectuelles du département, un militant engagé, soit ridiculisé par les manœuvriers politiques de la commission. La déception est à son comble avec les cas des Arrondissements de Nitoukou et de Deuk où des jeunes, militants de vieille date, aux états de services politiques éloquents ont été grossièrement et injustement écartés au profit d’acteurs politiques impopulaires enfantés par les baronnies locales du parti. Quid du cas de Ndikinimeki. Encore et toujours Ndikinimeki. Ce spectacle est désolant et sidérant. Et je m’insurge !

C’est pourquoi, j’ai décidé de blâmer l’injustice et la combine. Je refuse de m’associer à la médiocrité et à la magouille. Les choix actuels de candidatures amplement contestés dans le Mbam et inoubou mettront le RDPC en sérieuse difficulté lors du scrutin du 06 Décembre prochain dans le Mbam et inoubou. Cette liste ruine toutes les chances de rayonnement politique de notre département dans la compétition pour l’exécutif Régional.        

J’ai dit.

Honorable Mandio William peter

Député Rdpc du Mbam et inoubou

Ancien Maire de la commune de Nitoukou.