Politique

Direction OMC: La Nigériane Okonjo-Iweala et la Coréenne Yoo seules en lice

Direction OMC: La Nigériane Okonjo-Iweala et la Coréenne Yoo seules en lice

Le porte-parole de l’Organisation mondiale du Commerce a dévoilé ce jeudi matin les noms de deux candidates en lice pour la direction de l’Organisation. Il s’agit de la nigériane Ngozi Okonjo-Iweala et la Coréenne Yoo Myung-hee.

A l’issue de ce nouveau tri, la Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala et la Coréenne Yoo Myung-hee restent seules en lice dans la course pour le poste de chef de l’Organisation mondiale du commerce. En effet, le deux noms ont été annoncés officiellement jeudi en fin de matinée, par le porte-parole de l’OMC, Keith Rockwell, au siège de l’organisation à Genève.

Par ailleurs, les deux femmes avaient eu un soutien de poids en début de semaine de la part de l’Union européenne, après le ralliement à l’avis des autres membres de l’Union de la Hongrie, qui soutenait deux autres prétendants – Liam Fox, ancien ministre du Commerce extérieur britannique, pro-Brexit, et la candidate kényane Amina Mohamed. Le Saoudien Mohammed Al-Tuwaijri a lui aussi été éliminé.

Selon l’AFP, l’une de ces deux femmes devrait donc être désignée à l’issue d’un ultime tour de négociations qui doit normalement prendre fin le 6 novembre, pour succéder au Brésilien Roberto Azevedo, parti fin août de l’OMC, un an plus que tôt que prévu, pour raisons familiales, en plein marasme économique mondial, laissant l’institution en crise.