Politique

Décès de Germaine Ahidjo/Paul Biya: «l'histoire retiendra, qu'elle contribua aux côtés de son époux, au rayonnement de notre beau pays»

Décès de Germaine Ahidjo/Paul Biya: «l'histoire retiendra, qu'elle contribua aux côtés de son époux, au rayonnement de notre beau pays»

Dans un hommage rendu à Germaine Ahidjo, le président de la République affirme qu’elle était une grande dame distinguée et dotée d’une forte personnalité.

Comme pour toutes les figures emblématiques du Cameroun, le président de la République Paul Biya a adressé ses condoléances à la famille Ahidjo éprouvée depuis hier 20 avril 2021. On sait que la famille du tout premier président de la République du Cameroun a perdu Germaine Ahidjo, la veuve d’Ahmadou Ahidjo. Dans la lettre que le Chef d’Etat a adressée aux proches de la défunte, il salue sa contribution au rayonnement de notre pays.

«Nous partageons votre immense chagrin, ainsi que celui de votre famille. J’ai personnellement connu, comme vous le savez, Madame Germaine Ahidjo, une grande dame distinguée. Elle était dotée d’une forte personnalité. L’histoire retiendra, qu’elle contribua aux côtés de son époux, au rayonnement de notre cher et beau pays», a écrit le Chef de l’Etat Paul Biya.

Dans la suite de sa correspondance, le président de la République affirme que Germaine Ahidjo était un témoin privilégié de l’histoire de l’indépendance du Cameroun.

«Sa disparition est assurément une épreuve douloureuse pour tous les siens, et pour ceux qui l’ont connue et aimée. Le Cameroun vient de perdre celle qui aura été un témoin privilégié, de l’histoire de son indépendance et du début de sa construction comme pays libre. Mon épouse et moi-même tenons, en cette période de jeûne du Ramadan, à vous adresser, nos condoléances émues, tout en vous assurant de notre soutien», a écrit le Chef de l’Etat Paul Biya.

Liliane N.