Politique

Commune de Dimako : Les nouveaux responsables prennent fonction

Commune de Dimako : Les nouveaux responsables prennent fonction

Promus les 12 et 13 Octobre dernier, les chefs de Service et assimilés, les chefs de Bureaux et l’Attaché de Communication  ont été installés dans leurs nouveaux postes par les membres de l’Exécutif Communal de cet Arrondissement conduit par Yves Didier Takambou Ntene.

Ils ont pour objectif premier d‘aider le Maire et ses adjoints à poursuivre avec efficacité la réalisation des missions régaliennes contenues dans cinq piliers

Eau et Energie: Avec les pôles définition et mise en œuvre des stratégies d’une part, de massification de l’offre en eau et d’autre part de massification de l’offre en électricité.

Infrastructures: Les pôles définition et mise en œuvre des stratégies d’urbanisation, amélioration de l’habitat, des édifices communaux, des routes et pistes rurales, amélioration des structures sociales de base, amélioration de l’offre sportive, éducative, sanitaire, de loisir…

Economie : Avec les pôles promotion de la culture entrepreneuriale locale, promotion des entreprises dans les domaines à fort potentiels comparatifs et optimisation des circuits économiques locaux.

Formation et Emploi des Jeunes: A travers les pôles formation initiale et formation continue centrées sur les besoins de l’économie locale et nationale, promotion de l’excellence scolaire et académique.

Promotion Culturelle: Avec les pôles revalorisation du patrimoine culturel traditionnel et de l’institution que représente la chefferie traditionnelle.

Des piliers qui englobent la nouvelle dynamique de l’exécutif communal voté à 100% à l’issue des dernières élections municipales et qui a placé son mandat sous le signe du Développement.

Les points sus cités traduisent, semble t –il le Projet d’amélioration des conditions de vie des habitants de Dimako d’autant plus qu’il pourrait permettre de s’attaquer « A certains goulots d’étranglement, à l’instar de la lourde dette économique et sociale qui pèse de 75% sur les revenus de la Commune et empêche de ce fait, tout investissement majeur », selon Yves Didier Tokambou Nteme – Maire de Dimako.

C’est certainement dans cette veine qu’il a par exemple été demandé au responsable doté des qualités de Technicien Supérieur des Eaux et Forêts, d’optimiser les revenues d’exploitation de la Forêt communale, de développer des dispositifs incitatifs pour l’implantation des unités de transformation locale du bois et de veiller à une gestion durable et légale des ressources naturelles…

En prononçant son allocution de circonstance, en présence du Sous Préfet, convié en tant qu’invité spécial et les membres des familles des promus ce Mardi,  Yves Didier Tokambou Nteme a saisi l’occasion pour énumérer ce que les nouveaux promus ne doivent absolument pas faire

« Prenez garde de ne point tomber dans le piège facile de la bureaucratie routinière et du service minimum. Prenez de la distance avec les débits de boissons, les tchapalos et autres lieux qui embrouillent le cerveau et affectent votre rendement. Dites non aux attitudes de délation, de calomnie, le Kongossa et de toute autre pratique incivique à l’instar de la corruption. Ne vous accommodez pas des petites querelles politiques intestines portées par des personnes oisives en mal de considération ou motivées par des complexes de tous genres dont l’objectif premier est de freiner le développement de Dimako… ».

Ils ont plutôt intérêt à s’approprier du « Code de la Décentralisation, d’autant plus que les élections régionales, les premières organisées au Cameroun vont se tenir dans quelques semaines… ».

Nicole Ricci Minyem