Politique

Cabral Libii prend les gants contre Me Alice NKOM

Cabral Libii prend les gants contre Me Alice NKOM

Tout part d’une interview que Me Alice NKOM donne à une chaîne de télévision le 13 avril 2021. Au cours de cette interview, l’avocate traite Cabral Libii de « naïf » sur le plan politique. Le président du PCRN n’a pas supporté l’affront. Il rappelle à Me Alice NKOM que son âge ne lui confère pas la sagesse.

C’est un nouveau front que le jeune homme politique ouvre. Un bras de fer que plusieurs observateurs de la scène politique trouvent inutile pour le président du PCRN. A moins qu’il s’agisse simplement d’une perche communicationnelle que le leader du PCRN a tenu à saisir pour faire les choux gras de la presse au cours de ces quelques jours.

De toute évidence, les propos de Me Alice NKOM ne sont pas nouveaux à l’endroit de Cabral Libii. Ce n’est pas la première personne qui fait savoir à Cabral Libii que c’était une erreur de participer aux dernières échéances électorales au Cameroun. Notamment, les législatives et municipales de Février 2020 et les sénatoriales de la même année.

On se souvient des propos tenus par le conseiller PCRN de Douala 5e, mais aussi les critiques portées à son endroit par plusieurs autres militants du parti. Face à toutes ces précédentes critiques, les propos de Me Alice NKOM ne sont qu’une continuité de ce que l’opinion publique sait déjà. Pourtant, Me Alice NKOM a commencé en précisant qu’elle l’aime bien. « J’ai peur justement parce que j’aime beaucoup Cabral Libii, mais il est naïf parce que s’il n’était pas naïf, il ne serait pas allé aux élections. S’il n’était pas naïf, il ne serait pas là en train de dire ‘‘je suis le député’’»

Manifestement, Cabral Libii n’a pas bien accueilli ce bout de phrase. Il a pris son clavier et a décidé de faire apparaître sur son profil Facebook ces propos aux allures d’outrage et de condescendance.

« Née en 1945, elle est de 4 ans l’aînée de mon père. Le TEMPS elle en a eu ! Me Alice NKOM en a fait si bon usage politique au SDF, puis au RDPC et pour d’illustres causes… qu’elle pense que sa parole est évangile. Je respecte. Mais, la sénescence n’est pas toujours lucide ». C’est clair ! Pour lui, l’âge de Me Alice NKOM (76 ans) ne lui confère pas la sagesse. Comme pour dire, qu’elle ne serait pas bien placée pour apprécier ses choix politiques. C’est ce qu’il traduit quand il précise dans sa sortie le parcours de Me Alice NKOM, d’abord au SDF puis au RDPC.

Un ping-pong qui annonce des joutes plus intenses dans les heures à venir alors que les internautes se sont déjà déversées contre cette sortie du député.

Stéphane NZESSEU