Politique

Appel au départ de Paul Biya : Anicet Ekane du Manidem s’attaque durement au MRC

Appel au départ de Paul Biya : Anicet Ekane du Manidem s’attaque durement au MRC

Le Président du Manidem (Mouvement Africain pour la Nouvelle Indépendance et la démocratie), à travers une publication sur Facebook, le vendredi 18 septembre 2020 s’attaque durement au MRC par rapport aux marches du 22 septembre prochain et taxe le parti politique d’Eglise de réveil.

Lebledparle.com vous propose l’intégralité du texte.

Des acteurs en décalage avec la réalité

Anicet Ekane, Président du Manidem.

« Le Mrc, qui ressemble de plus en plus à une nouvelle église réveillée, a lancé des mots d'ordre de marche pour le 22 septembre.

Il est accompagné, dans cette aventure, par quelques acteurs perdus de la vie politique et sociale, qui, comme dans une voiture-balai de course cycliste, montent dans cette caravane. Convaincus, je crois, qu'ils vont ainsi redorer leur blason terni.

En réalité, les véritables objectifs (mais non déclarés) de ces aventuriers n'ont rien à voir ni avec les élections régionales, ni avec la crise anglophone.

Ils sont dans le sillage des campagnes visant à récupérer la prétendue victoire volée de la présidentielle de 2018.

L'expérience militante du Manidem nous apprend que le fonctionnement consensuel de l'opposition en 1991-1992 est en opposition totale avec cette façon de fonctionner de cette nouvelle église réveillée.

Parce que ces messieurs et dames sont en décalage total de la situation sociopolitique actuelle.

On a véritablement affaire ici à un gourou suivi par quelques meutes fanatisées, qui voient dans leur messie le sauveur du Kamerun. Notre pays traverse une terrible crise politique et sécuritaire.

Est-ce vraiment aimer le Kamerun que de créer maintenant, pour des ambitions politiques, un autre foyer de tension ?

Tout politique peut et doit avoir des ambitions. Mais un patriote ne doit pas les mettre au-dessus de l'intérêt général.

Nous souhaitons vivement que les Kamerunais ne se laissent pas abuser par le discours lénifiant de ceux qui viennent de découvrir que la terre tourne autour du soleil. »

"Le Kamerun est Notre Patrie, l'Afrique est Notre Avenir."(Manidem)

Dans un entretien accordé à Cameroon-Tribune le Vice-président du parti n’a pas été tendre aussi envers le MRC. « Nous ne pouvons pas empêcher à des illuminés de lancer des mots d'ordre irresponsables. Le Manidem a cependant le devoir politique et patriotique de dire à nos compatriotes pourquoi ce mot d'ordre est inopportun, inefficace et donc insupportable. Devant la situation sociopolitique du pays, nécessitant davantage l'union sacrée pour régler les problèmes actuels du Cameroun et de ses populations, nous devons demander à nos compatriotes de ne pas céder aux sirènes de ces aventuriers tribalistes et régionalistes. Il est impossible de croire qu'on puisse mobiliser aujourd'hui en adoptant une démarche sectaire et mal motivée. », écrit Valentin Dongmo.

« DES MOTS D';ORDRE IRRESPONSABLES » Valentin Dongmo Dongmo, vice-président du MANIDEM. « Nous ne pouvons pas empêcher...

Publiée par Anicet Ekane sur Jeudi 17 septembre 2020