Politique

A Douala 2e : Le RDPC envisage aussi des manifestations publiques pour contrer le MRC de Maurice Kamto

A Douala 2e : Le RDPC envisage aussi des manifestations publiques pour contrer le MRC de Maurice Kamto

Ces manifestations publiques du Rassemblement démocratique du peuple camerounais doivent débuter dès le 22 septembre 2020.

Dans l’arrondissement de Douala 2e, la section des jeunes du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC) du Wouri II souhaite aussi organiser des manifestations publiques à partir du 22 septembre 2020. La date choisie pour ces manifestations n’est pas anodine. Il s’agit de celle qui a été choisie par le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) de Maurice Kamto, qui a annoncé qu’elle va lancer à cette période de nouvelles manifestations.

Les jeunes du RDPC du Wouri II par le biais de Charles Elie Zang-Zang le président de leur section, ont donc à cet effet saisi le Sous-préfet de l’arrondissement de Douala 2e. Dans la correspondance adressée à l’autorité administrative, ils précisent que ces manifestations publiques qu’ils envisagent d’organiser doivent se passer dans tout le quartier New Bell. Dans cette même correspondance, ils justifient la raison d’être des évènements qu’ils veulent organiser.

«…Notre vivre-ensemble harmonieux est menacé depuis quelques jours par des individus en mal de reconnaissance politique dont les appels à l’insurrection et à la désobéissance civile sont de plus en plus légion dans nos quartiers. La principale raison avancée étant la convocation des collèges électoraux par le Président de la République SE Paul Biya pour les élections régionales du 6 décembre 2020 ; et les raisons secondaires étant par contre la crise dans le Noso et le Code électoral», peut-on lire dans la correspondance adressée au Sous-préfet de l’arrondissement de Douala 2e.

Par ailleurs Charles Elie Zang-Zang justifie le choix porté sur le quartier New-Bell. Il fait remarquer que cette localité de Douala 2e a été par le passé négativement impacté par des agissements de ceux qu’ils mentionnent ci-haut.

«…New-Bell ayant connu par le passé des conséquences néfastes après de tels agissements s’est mué en barrière infranchissable de la bêtise. Tout en sachant que le pouvoir dans notre pays connaît des procédures légales, réglementaires et constitutionnelles de dévolution du pouvoir. Nous vous annonçons par ce biais des Contre manifestations énormes républicaines et patriotiques de défense des institutions de la République et les acquis de Douala 2e en particulier et de Douala en général par tout moyen et avec tous les moyens», peut-on lire dans la correspondance de Charles Elie Zang.

Liliane N.