International

Zimbabwe: le vice-président premier vacciné contre la Covid-19

Zimbabwe: le vice-président premier vacciné contre la Covid-19

Le Zimbabwe a procédé à sa première vaccination contre le coronavirus, quelques jours après avoir reçu les premières doses en provenance de Chine. Et le premier à recevoir ce vaccin dans le pays, n’est personne d’autre que le vice-président du Zimbabwe, Constantino Chiwenga.

Ce dernier, qui est également ministre zimbabwéen de la Santé, a pris l’injection à l’hôpital Wilkins de Harare pour les maladies infectieuses au début d’une campagne de vaccination qui devrait permettre de vacciner plus de 60% de la population du Zimbabwe au cours des prochains mois, constate l’Agence de presse africaine (APA News).

Cette semaine, le Zimbabwe a reçu 200 000 doses du vaccin Sinopharm de la Chine et attend dans les prochaines semaines, plusieurs autres doses du géant asiatique et d’autres pays.

La première phase du programme de vaccination implique l’inoculation d’environ 50 000 agents de santé et des milliers d’autres agents de première ligne à haut risque, tels que le personnel de sécurité et les agents aux points d’entrée.

La phase cible également les personnes âgées et les groupes vulnérables, selon la ministre de l’Information, Monica Mutsvangwa.

Ces derniers seraient suivis par des chargés de cours des collèges et universités et des enseignants, dans le cadre de la deuxième phase du programme de vaccination, tandis que le reste de la population serait pris en charge dans la phase finale.

Un taux de vaccination de 60% visé au Zimbabwe

L’objectif est de vacciner 22% de la population dans le cadre de la première phase, suivi de 18,4% dans la phase deux et de 18,4% dans la phase finale, « représentant ainsi sur un taux de vaccination de près de 60% de la population », a annoncé Mutsvangwa en début de semaine.