International

RDC: au moins 13 morts dans deux attaques attribuées aux ADF à Beni

RDC: au moins 13 morts dans deux attaques attribuées aux ADF à Beni

En RDC, au moins treize personnes, dont un militaire, ont été tués dans la nuit de mardi à mercredi dans deux attaques attribuées aux membres du groupe armé Forces démocratiques alliées (ADF) à Beni dans l’est du pays, a-t-on appris de responsables.

La localité de Kisima « a été attaquée par les ADF hier (mardi) dans la soirée, le bilan est à onze morts », a déclaré le chef de secteur de Rwenzori au Nord-Kivu, Bozi Sindiwako, à l’AFP. Ce « bilan provisoire » a été confirmé par des experts du Baromètre sécuritaire du Kivu (KST en anglais).

Les victimes ont été tuées mardi en début de la soirée, dans le quartier Musindila, a pour sa part précisé l’un des responsables de la société civile de Kisima, Roger Masimango. La plupart des victimes ont été tuées par balles, deux autres ont été incendiées dans une boutique. Deux autres personnes ont été tuées dans une autre attaque la même nuit à Oicha, selon son bourgmestre, Nicolas Kikuku.

Cette série d’attaque meurtrière survient alors que le pays reste sous le choc du décès de trois personnes dont l’ambassadeur italien et son garde de corps dans une attaque armée près de Goma lundi.