International

Présidentielle en Côte d'Ivoire: Henri Konan Bédié s'en remet à l'ONU

Présidentielle en Côte d'Ivoire: Henri Konan Bédié s'en remet à l'ONU

L’ancien président ivoirien, Henri Konan Bédié qui fait figure de chef de file de l’opposition au régime d’Alassane Ouattara a appelé l’ONU à se saisir du dossier de son pays pour l’organisation d’un scrutin transparent, inclusif et démocratique.

Devant de nombreux militants de l’opposition réunis au stade Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, l’ancien président Henri Konan Bédié a lancé un vibrant appel au secrétaire général des Nations Unies afin qu’un consensus soit trouvé pour une élection apaisée en Côte d’Ivoire.

« Je demande, ici solennellement, au secrétaire général des Nations Unies, M. Antonio Guterres de se saisir du dossier ivoirien pour la mise en place d’un organe électoral, véritablement indépendant et crédible, avant l’élection présidentielle prévue le 31 Octobre 2020 », a déclaré Bédié, lors d’un meeting de l’opposition unie.

Et, « face à la menace d’agressions perceptibles des tenants du pouvoir RHDP unifié contre les personnalités de l’opposition ivoirienne et l’incapacité de la CEI d’organiser un scrutin présidentiel juste, crédible et transparent », a-t-il justifié.

L’opposition ivoirienne réclame la dissolution de la commission électorale et du conseil constitutionnel jugés inféodés au régime en place. Elle exige également le retrait de la candidature du président Ouattara à un troisième mandat.

L’élection est prévue pour le 31 octobre avec quatre candidats validés par la conseil constitutionnel. Il s’agit d’Alassane Ouattara, d’Henri Konan Bédié, de Pascal Affi N’guessan et de Bertin Konan Kouadio.