International

Nigeria: 18 morts lors des attaques de "bandits" dans l'Etat de Kaduna

Nigeria: 18 morts lors des attaques de

Dans l’Etat nigérian de Kaduna au nord du pays, dix-huit personnes ont été tuées et de nombreuses personnes blessées dans des attaques perpétrées par des «bandits», ont annoncé jeudi les autorités locales.

Arrivés nombreux à moto, les «bandits» ont envahi plusieurs villages des districts d’Igabi et de Chikun dans la nuit de mardi à mercredi, tirant sur des habitants, incendiant des maisons et volant du bétail, a déclaré jeudi Samuel Aruwan, le ministre local pour la sécurité intérieure de l’État de Kaduna dans un communiqué.

«Les agences de sécurité ont signalé plusieurs attaques commises par des bandits armés contre des civils dans les zones de gouvernement local d’Igabi et Chikun au cours des dernières 48 heures, qui ont fait 18 morts et un nombre indéterminé de blessés», précise le ministre.

A en croire ce responsable local, ces attaques ont été commises en représailles à des «opérations aériennes ciblées» menées contre les «bandits» qui terrorisent les populations, volent le bétail et procèdent à des kidnappings de masse dans le nord-ouest et le centre-ouest du Nigeria.

Ces bandes criminelles se cachent souvent dans des camps dans la forêt de Rugu, qui s’étend sur quatre Etats du nord et du centre du Nigeria: ceux de Katsina, de Zamfara, de Kaduna, et du Niger.