International

Nigéria : deux postes de police attaqués dans l'État d'Akwa Ibom

Nigéria : deux postes de police attaqués dans l'État d'Akwa Ibom

Des hommes armés ont défié la pluie matinale en lançant des attaques meurtrières contre deux commissariats de police à Ika et Etim Ekpo, dans l’État d’Akwa Ibom au Nigéria, rapporte The National online.

Un policier a été tué par des voyous lourdement armés lors de l’attaque qui a eu lieu mercredi vers 6h30 (heure locale). Selon un rapporte de The Nation, les postes de police divisionnaires d’Ika et Etim Ekpo et les véhicules de police avaient été rasés. Mais la police affirme qu’une petite partie du poste de police d’Etim Ekpo a été touchée. La récente attaque porte à sept le nombre de postes de police incendiés jusqu’à présent, tandis que les policiers tués dans l’État sont passés à 16.

L’officier des relations publiques de la police, le SP Odiko MacDon, qui a confirmé l’incident via un communiqué de presse mercredi matin, a déclaré que les voyous étaient venus dans deux véhicules armés de fusils AK 47. « Vers 6h30 du matin aujourd’hui, des hommes armés, en nombre, armés de fusils AK 47 et d’autres armes dangereuses, à bord de deux véhicules ont attaqué le bâtiment loué abritant le commandement et la division de la région d’Etim Ekpo », indique l’officier.

« Les officiers de police inébranlables et vigilants en service, ont vaillamment riposté, les ont repoussés et ont évité le carnage prévu. Malheureusement, un officier dévoué, un PC Edogi Bassey a payé le prix suprême alors qu’une petite partie du bâtiment a été incendiée. Les hommes armés qui se sont rendus à la division Ika pour perpétrer leurs activités néfastes ont de nouveau été repoussés avec succès, laissant la station intacte sans perte de vies ni d’armes », a-t-il ajouté. « Cette tendance inquiétante inacceptable est abordée par la hiérarchie de la police et nécessite la coopération de tous », a-t-il déclaré.