International

Mahamat Idriss Deby annonce la création d'un Conseil National de transition et la nomination imminente d'un gouvernement de transition

Mahamat Idriss Deby annonce la création d'un Conseil National de transition et la nomination imminente d'un gouvernement de transition

Le Président du Conseil Militaire de Transition s’est adressé à la nation Tchadienne il y a une heure de temps. Mahamat Idriss Deby a fait des annonces fortes dont l’objectif principal est d’apaiser les esprits des tchadiens qui sont dans les rues depuis ce matin pour manifester contre la junte au pouvoir et les interventions françaises dans leur pays.

Première annonce forte, Mahamat Idriss Deby, le fils de l’ancien président, aujourd’hui à la tête de la junte qui a pris le pouvoir au Tchad, la mise sur pied dans les heures à venir d’un Conseil National de Transition (CNT). Il s’agira d’un cadre de discussion qui réunira autour de la table tous les différents acteurs de la nation tchadienne. Question d’ouvrir des échanges pour la mise sur pied de nouvelles institutions pour assurer la paix et le développement du pays. La mise en place d’un Conseil National de Transition répondra aux exigences de représentativités de toutes les provinces et de toutes les forces vives de la Nation. Ceci pour permettre l’accompagnement législatif de l’action gouvernementale et de donner au pays les bases d’une nouvelle Constitution. Le Président du CMT précise que « l’objectif du processus est de nous permettre d’organiser des élections démocratiques, libres et transparentes dans les meilleurs délais. La démocratie et la liberté introduites au Tchad en 1990 sont et resteront des valeurs irréversibles ».

Au cours de son adresse, Mahamat IdrissDeby a rappelé qu’un Premier Ministre de transition venait d’être nommé par le CMT. Son objectif est la mise en place dans les jours à venir d’un Gouvernement de réconciliation nationale. L’organe de l’exécutif qui accompagnera le CMT dans la manifestation de sa politique de réconciliation et de restructuration du Tchad.

De plus, le président du CMT a également annoncé le lancement d’un dialogue inclusif.  Dans son allocution, Mahamat affirme : « La réconciliation nationale, la paix, l’unité, la solidarité seront en tête des actions prioritaires du Gouvernement. Ces valeurs si chères à notre défunt Président seront éprouvées et sanctuarisées dans le cadre d’un dialogue national inclusif qui sera organisé pendant cette période de transition ».

Mahamat Idriss Deby a fait savoir que le plan d’exécution de ce dialogue inclusif national sera rendu public dans les prochaines heures. Le Tchad est en deuil. Depuis le décès du Maréchal Idriss Deby, le pays semble tendre vers une guerre civile. Les populations protestent contre la junte au pouvoir et dénonce les implications de la France dans la gestion du pouvoir au Tchad. Des affrontements ont eu lieu ce matin, on parle de trois morts. Deux manifestants et une femme tué par des manifestants dans un bus à N’Djamena.

Stéphane NZESSEU