International

Libye: 120 prisonniers de guerre appartenant au camp Haftar libérés

Libye: 120 prisonniers de guerre appartenant au camp Haftar libérés

Au nom de la réconciliation nationale, 120 combattants pro-Haftar arrêtés lors de l’offensive militaire sur Tripoli ont été remis en liberté ce mercredi à l’issue d’une cérémonie organisée à Zawiya, une ville située à 45 kilomètres à l’ouest de la capitale.

Membres de la Brigade 107 loyale au maréchal Haftar, ils avaient été capturés près de Zawiya par des combattants de cette ville au début de l’offensive contre Tripoli. La cérémonie a été marquée par des discours prononcés par des officiels sur le thème de la réconciliation.

Abdallah Ellafi, vice-président du Conseil présidentiel, a notamment appelé à « aller de l’avant pour reconstruire le pays » et a prôné la « réconciliation nationale ». Après la cérémonie, les prisonniers, habillés avec de longues chemises et sarouels blancs, coiffe blanche sur la tête, ont pu retrouver leurs familles qui les attendaient sur place.

Longtemps divisée entre pro-Haftar et gouvernement d’Union nationale reconnue par la communauté internationale, la Libye a entamé un processus de paix sous l’égide de l’ONU. Un conseil présidentiel et un premier ministre ont été nommés. Ces autorités ont pour but de conduire le pays à de nouvelles élections, un cycle qui mettrait totalement fin à la guerre civile qui a plongé le pays depuis la chute de Mouammar Kadhafi.