International

L'Ethiopie confirme le retrait des troupes érythréennes du Tigré

L'Ethiopie confirme le retrait des troupes érythréennes du Tigré

En Ethiopie, le premier ministre Abiy Ahmed a confirmé le retrait des troupes érythréennes du Tigré était en cours.

Le Tigré pourrait bientôt voir les forces gouvernementales étrangères se retirer de la région. C’est en tout cas ce qu’affirment les autorités éthiopiennes, qui maintiennent que les troupes érythréennes combattant dans le nord du pays « auraient commencé à évacuer » l’Etat du Tigré.

Vendredi, les ministres des affaires étrangères des pays du G7 ont exigé ce retrait via une déclaration commune. La semaine dernière, le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, alors en visite à Asmara, avait affirmé que les forces érythréennes se retireraient prochainement.

Amnesty International et Human Rights Watch ont accusé les troupes érythréennes d’avoir notamment tué des centaines de personnes dans la ville sainte tigréenne d’Aksoum en novembre. Ce que réfute les autorités éthiopiennes qui ont lancé une offensive contre le Tigré le 4 novembre dernier.