International

Le chef de l'ONU exhorte l'Ethiopie à saisir l'occasion de la médiation africaine

Le chef de l'ONU exhorte l'Ethiopie à saisir l'occasion de la médiation africaine

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a exhorté vendredi « les parties » en conflit au Tigré, région dissidente de l’Ethiopie « à saisir l’opportunité vitale » d’une médiation africaine « pour résoudre pacifiquement le différend.

Dans un communiqué, le secrétaire général des Nations Unies a appelé le gouvernement fédéral d’Ahmed Abiy et les dirigeants du Tigré a s’ouvrir au dialogue. Antonio Guterres « accueille favorablement la réunion organisée aujourd’hui entre le Premier ministre Abiy Ahmed et les envoyés spéciaux de l’Union africaine », indique un communiqué diffusé par ses services.

« Le secrétaire général offre le plein soutien des Nations unies à l’initiative de l’Union africaine », ajoute-t-il. Pour le diplomate portugais, il est indispensable « d’assurer la protection des civils, les droits humains et l’accès à l’aide humanitaire dans les zones touchées » par le conflit.

Depuis le 4 novembre, le premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed a lancé une offensive sur la région dissidente du Tigré accusant les autorités d’avoir bombardé deux bases militaires de l’armée fédérale. Faux! Rétorque le TPLF, parti au pouvoir dans cette région au nord de l’Ethiopie.