International

Kenya : un policier tué et plusieurs autres blessés dans une attaque à la bombe

Kenya : un policier tué et plusieurs autres blessés dans une attaque à la bombe

Au Kenya, une attaque à l’engin explosif improvisé (EEI) près de la frontière poreuse avec la Somalie, a causé la mort d’un policier, a rapporté jeudi, l’agence Anadolu.

Un policier mort et trois autres ont été blessés alors que leur véhicule de patrouille a heurté un engin explosif improvisé (EEI). S’adressant aux journalistes, Rono Bunei, chef de la police de la province du Nord-Est, a déclaré: «Les blessés ont été transportés à l’hôpital. L’attaque de mercredi a été malheureuse, nous appelons les locaux à travailler avec nous pour arrêter les attaques ».

Des responsables de la sécurité au Kenya ont déclaré aux journalistes que l’attaque dans le comté de Mandera avait été menée par des terroristes al-Shabaab basés en Somalie, qui traversaient le Kenya via la frontière poreuse. Cependant, il n’y a pas de revendication immédiate de responsabilité pour l’attaque. Le Kenya a déployé plus de forces dans la région en raison d’une augmentation des attaques contre les forces de sécurité récemment.

La semaine dernière, la police a tué deux terroristes présumés d’al-Shabaab, en a arrêté trois autres et a récupéré des armes dans la même zone où l’attaque a eu lieu. Les terroristes ont détruit plus d’une douzaine de pylônes de télécommunications dans le comté de Mandera et d’autres villes du nord du Kenya dans le but d’entraver la communication entre les habitants et le personnel de sécurité.

Plus tôt cette semaine, le ministère kényan de la Défense a autorisé l’achat de 118 véhicules militaires à la pointe de la technologie auprès de la Turquie pour un prix de près de 70 millions de dollars. Les terroristes d’Al-Shabaab mènent depuis longtemps des attaques d’engins explosifs improvisés au Kenya contre des agents de sécurité patrouillant la frontière poreuse entre le Kenya et la Somalie.