International

Incursion rebelle dans le nord du Tchad en plein processus électoral

Incursion rebelle dans le nord du Tchad en plein processus électoral

Au Tchad, des rebelles ont fait une incursion dans le nord du pays dimanche alors que les populations étaient conviées aux urnes pour élire leur nouveau président.

« Depuis hier, une bande des terroristes a été repérée dans la zone de Zouarké dans la province de Tibesti », à environ 1.000km de la capitale N’Djamena. « Jusqu’ici », ces assaillants « adoptent la stratégie d’évitement avec les forces de défense et de sécurité », a précisé le porte-parole de l’armée Azem Bermandoa Agouna.

L’état major général des armées rassure la population tchadienne que les dispositions ont été prises pour neutraliser » cette colonne rebelle. Dans le massif du Tibesti (Nord) et à la frontière avec la Libye, des rebelles affrontent régulièrement l’armée. En février 2019, venus de Libye pour tenter de renverser le président Déby, ils avaient été stoppés par des bombardements français sur demande de N’Djamena.

Cette incursion intervient le jour même de la présidentielle. Les tchadiens sont invités aux urnes pour élire un nouveau président. Un scrutin dont le président Idriss Déby, au pouvoir depuis le coup d’Etat de 1990 est favori.