International

Alpha Condé: «Je n'ai jamais dit que la démocratie, c'est la limitation de mandats»

Alpha Condé: «Je n'ai jamais dit que la démocratie, c'est la limitation de mandats»

Le président guinéen, Alpha Condé réélu pour un troisième mandat a exposé sa vision de démocratie. Pour le dirigeant de 82 ans, la limitation de mandats n’est pas un baromètre vital de ce système politique.

Sous le feu des critiques après sa réélection controversée à un troisième mandat à la tête de la Guinée, Alpha Condé s’est enfin exprimé. Dans une interview accordée à nos confrères de France 24 et AFP, il revient sur la notion de la démocratie en réponse à ses détracteurs.

« Je n’ai jamais dit que la démocratie, c’est la limitation de mandats », insiste-t-il, citant en exemple les cas du Royaume Uni ou de l’Allemagne ou du Rwanda. «Les gens qui parlent de limitation de mandats, ce sont ceux-là mêmes qui soutiennent des gens qui ont quatre, cinq mandats. En réalité, ils critiquent lorsque le président n’est pas à leur service. Quand il est à leur service, il peut faire 20 mandats», explique-t-il.

« Il y a pas de chasse aux sorcières en Guinée »

L’opposant historique devenu chef d’Etat, le professeur Alpha Condé dit rester fidèle à sa ligne de conduite rejetant toute chasse aux sorcières dans son pays. «Il n’y a pas de chasse aux sorcières. Personne n’est ciblé, sauf les gens qui sont accusés d’avoir commandité» les violences autour du récent scrutin présidentiel, a déclaré Alpha Condé au moment au moins cinq leaders de l’opposition ont été arrêtés.

Depuis 2019, le front national pour la défense de la constitution manifeste pour le respect de la loi fondamentale du pays. Après sa modification par référendum, Alpha Condé s’est présenté à un troisième mandat. Face à son principal challenger, Cellou Dalein Diallo, il a été déclaré vainqueur dès le premier tour alors que l’ex-premier ministre revendique la victoire.