Economie

Transformation locale du Cacao: une nouvelle usine de production de chocolat verra le jour au Cameroun

Transformation locale du Cacao: une nouvelle usine de production de chocolat verra le jour au Cameroun

Le projet est porté par un particulier, maitre Serge Ngassa chocolatier d’origine camerounaise établi en France.

Le projet de la construction d’une nouvelle usine de production de chocolat au Cameroun intéresse bien Luc Magloire Mbarga Atangana, le Ministre du Commerce. Porté par maitre Serge Ngassa, il a été présenté au membre du gouvernement.

«Nous avons pour objectif de développer notre marque CocoaValley au Cameroun. De permettre aux Camerounais de déguster un produit qui sort de nos terroirs avec des notes gustatives qui sont uniques et une qualité de travail qui répond aux chartes de nos terroirs. Nous attendons un soutien du gouvernement qui puisse nous permettre de nous installer durablement, notre objectif est aussi de former la jeune génération, de créer des emplois. Le Ministre nous a rassuré qu’ils ont favorablement accueilli cette initiative et que le gouvernement s’engage à soutenir CocoaValley au Cameroun», a déclaré maitre Serge Ngassa.

Le Ministre du Commerce trouve que le projet de construction d’une usine de production de chocolat au Cameroun épouse la vision du pays de transformer structurellement son économie.

«Nous sommes heureux que notre compatriote s’inscrive dans cette logique-là. Il transformait jusque-là la fève camerounaise à l’étranger, la valorise et verse une partie de la plus-value aux producteurs locaux. Le prix versé aux producteurs camerounais est 1640 FCFA le kilogramme. Mais à partir de juin 2021, le projet de Serge Ngassa fera que la rémunération passe à 2000 FCFA, et plus tard à 3000 FCFA le kilogramme. C’est cela la substance d’intérêt de ce projet», s’est réjoui Luc Magloire Mbarga Atangana.

Pour brièvement parler de maître Serge Ngassa, il faut dire qu’il est établi en Haute-Savoie en France. Il est le promoteur de CocoaValley, une usine de transformation et de production de chocolat. Cette usine emploie une vingtaine de personnes dans l'Hexagone.

Liliane N.