Economie

Top des 10 femmes d'affaires au Cameroun

Top des 10 femmes d'affaires au Cameroun

Elles sont nombreuses qui constituent le poumon de l’économie camerounaise mais dont les actions ou même les noms sont souvent moins connus du grand public. Dans cet article, Lebledparle.com vous propose une liste de 10 femmes entrepreneures les plus en vue au Cameroun.

Kate Kanyi Fotso

L’on ne saurait parler de la filière cacao au Cameroun sans évoquer le nom de Kate Kanyi Fotso par l’entremise la société Telcar Cocoa dont elle est le directeur général et qui constitue le négociant du pays, de la firme américaine Cargill. La fortune de la femme d’affaires, le magazine Forbes l’estime à environ 150 milliards de FCFA fait d’elle, la plus riche en Afrique subsaharienne francophone.

Famille Sohaing Céline Koloko

Impossible d’exposer sur le domaine de l’hôtellerie au Cameroun sans citer le nom de Famille Sohaing Céline Koloko. Après le décès de son papa André Sohaing, elle a continué l’œuvre de ce dernier.  A la simple évocation de son nom, l’on voit son hôtel de luxe Akwa Palace, situé dans la ville et Douala et dont elle est le directeur général. La femme entrepreneure tient également sa réputation de sa longue carrière dans la gestion des hôtels de luxe en Occident.

Aurélie Chazai

C’est depuis 2017 qu’Aurélie Chazai s’est lancée dans le secteur des investissements à travers Chazai & Partners, un cabinet qui propose une assistance juridique aux institutions privées et publiques. Selon l’avocate et conseil juridique qui a gravé son nom dans les grands cabinets en France, « Nous essayons de rassurer les investisseurs étrangers en leur disant que tout n’est pas à jeter au Cameroun, et qu’il y’a des acteurs et une gouvernance publique, qu’il y’a des fonctionnaires qui font correctement et très bien leur travail », fait-elle savoir à Investir au Cameroun.

Lynda Amadagana Olemba

Lynda Amadagana Olemba est juriste-conseil dont la spécialité est les mines, l’énergie et biens domaines dans ce sens. Il y a quelque temps, l’opérateur économique qui a aussi un bureau dans la capitale française, a lancé le cabinet d’avocats d’affaires A&P qui se focalise sur le droit des affaires et le contentieux. Dans les jours avenir, Lynda Amadagana Olemba entend étendre son cabinet d’avocats dans toute l’Afrique centrale. Mais il n’en démord pas moins vrai qu’elle ait déjà pour clients, des entreprises de renoms telles que qu’Eneo, Actis, Fayat-Egis sans oublier Eramet.

Marie Mballa Biloa

Marie Mballa Biloa est la présidente de l’Association des « Bayam-Selam » du Cameroun (Asby). L’activité d’acheteurs-revendeurs dans les différents marchés du Cameroun est de plus en plus valorisée grâce à l’action de Marie Mballa Biloa. Par l’action de cette dernière, les revendeuses bénéficient d’une reconnaissance de la part des pouvoirs publics pour leur apport indéniable dans l’économie du pays. Par la même occasion, la présidente de l’Asby veille à la signature des partenariats aussi bien avec les l’Etat que des organismes internationaux.

Nadine Tinen

Aujourd’hui, experte en audit fiscal expérimentée au Cameroun, Nadine Tinen a fait son entrée au bureau Afrique francophone de PricewaterhouseCoopers en 1996 après ses études en droit fiscal achevées à l’Université de Bourgogne. Celle qui est presque associée à PricewaterhouseCoopers dirige près d’un millier de collaborateurs qui se trouvent dans une dizaine de pays mais avec une couverture de 17 pays en Afrique. En pilotant la transformation de PwC en Afrique francophone subsaharienne, Nadine Tinen contribue à accompagner les clients dans leur propre transformation qui est primordialement numérique.

Salamatou Bantse

Salamatou Bantse a pu trouver la clé pour débloquer les difficultés liées à la mobilité des entreprises au Cameroun grâce à son entreprise Pomme Rouge. Même si ses études en chimie ne la prédisposaient pas à ce métier, elle a tout de même su s’imposer dans le domaine de la logistique. Un grand nombre d’entreprises basées à Douala témoignent de son expertise. Tenez : Chinois Huawei, du Marocain Cimaf, de l’Américain Citibank, du Français Total, pour ne citer que celles-ci.

Yao Aïssatou

Yao Aïssatou est l’investisseur de l’Etat. Le directeur général de la Société nationale d’investissement du Cameroun (SNI), gère un portefeuille de 32 réparties en secteurs primaires, secondaire et tertiaires entreprises parmi lesquelles 24 en exploitation normale, et six autres en arrêt d’activité. L’économiste de formation a initié une réforme de la SNI qui traine malheureusement le pas.

Françoise Puene

Connue sous le nom de « Mami Nyanga », Françoise Puene s’est bâti une fortune colossale à la suite d’un travail de longue haleine. Elle part d’une simple vendeuse de beignets et haricot puis, elle se mut en infirmière. Par la suite, la femme d’affaires devient revendeuse de pagne entre le Benin, le Nigeria et le Cameroun. Aujourd’hui femme milliardaire, Françoise Puene excelle dans plusieurs domaines en l’occurrence de l’hôtellerie.

Nathalie Koah

Depuis un peu plus de cinq ans, Nathalie Koah fait partie des femmes influentes de l’entrepreneuriat camerounais. Elle a notamment ouvert une section lingerie dénommée « psychee by NK » en 2015. En plus, elle est désormais propriétaire d’une chaine de télévision qu’elle appelée NK TV.