Economie

Sûreté : 30 milliards pour la mite aux nonnes des aéroports

Sûreté : 30 milliards pour la mite aux nonnes des aéroports

Soutenu par la Banque mondiale, l’Etat du Cameroun a notamment entrepris des travaux de sécurisation des enceintes aéroportuaires de Yaoundé et Douala.

Dans le cadre du Projet de Développement du Secteur du Transport (Pdst – volet aérien) financé par la Banque mondiale, le Cameroun s’est lancé dans un vaste programme de rénovation et de modernisation des ses aéroports internationaux. Plus de 30 milliards de francs CFA sont en cours d’investissement jusqu’en 2022, informe l’Autorité Aéronautique du Cameroun (Cameroon Civil Aviation Authority, Ccaa).

Ainsi donc, ad titre de l’amélioration de la sûreté et de la sécurité aéroportuaire, la Ccaa a procédé au renouvellement de plusieurs équipements, dont ceux de contrôle de sûreté aux rayons X, la constructions des clôtures de sûreté, l’acquisition du matériel de communication, l’installation des vidéosurveillances, l’acquisition d’une logistique et le déploiement d’une unité opérationnelle en charge de l’inspection filtrage des passagers et de leurs bagages dans les aéroports. Des actions menées dans le cadre du Projet Intégré d’Amélioration de la Sûreté dans les Aéroports du Cameroun (Piasa).

De même, plusieurs autres projets ont été négociés et entamés, indique l’Autorité Aéronautique du Cameroun, notamment la construction des Centres Directeurs des Opérations d’Urgence (Cdou). «Le Cdou de Yaoundé est en phase de finition et sera opérationnel en fin décembre 2020, indique l’Autorité Aéronautique. Du côté de Garoua et Maroua, les travaux de construction des bâtiments de deux étages chacun sont réalisés à moins de 40 %. Mais, les deux chantiers seront livrés en 2021».

La Ccaa, maître d’ouvrage de tous ces projets, assure avoir bitumé une route de 15 kilomètres autour de l’aéroport de Yaoundé-Nsimalen. Celle-ci sera inaugurée au cours du mois de décembre prochain. Toujours dans le but d’améliorer la sécurité et la sûreté aéroportuaire, les travaux du bitumage de la route de patrouille et le renforcement de la clôture de sûreté de l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen ont été engagés.

Il est question selon la Ccaa, de faciliter les patrouilles régulières effectuées aux abords des clôtures de sûreté par la gendarmerie et les Agents Opérationnels de Sûreté (AOS) et d’éviter toute forme d’intrusion sur la plateforme aéroportuaire. Le chantier lancé en avril 2020, s’achèvera quant à lui à la fin de cette année.

Le volet aérien du Projet de Développement du Secteur du Transport vise également l’acquisition d’équipements d’inspection filtrage et de vidéosurveillance pour les 4 aéroports (Yaoundé, Douala, Garoua et Maroua). Ces différents projets, qui seront achevés en 2022, permettront au Cameroun d’accueillir avec sérénité l’audit de l’organisation de l’Aviation Civile Internationale (Oaci), prévu pour fin 2021. Un argument de plus sans doute, pour attirer de nouvelles compagnies aériennes au Cameroun.