Economie

Lutte contre la pollution : 100 tonnes de déchets plastiques collectés et recyclés en 2020

Lutte contre la pollution : 100 tonnes de déchets plastiques collectés et recyclés en 2020

Tel est le défi qu’a relevé une entreprise citoyenne au Cameroun. Ceci dans le cadre de son agenda de création de valeur partagée.

Au Cameroun, les déchets issus de l’utilisation du plastique sont estimés à environ 600 000 tonnes soit environ 10% des déchets municipaux produits annuellement. . Des entreprises citoyennes viennent de . saisir l’aubaine en promouvant te recyclage des déchets plastiques. Ainsi, grâce à son partenariat avec l’usine Namé Recycling, Nestlé Cameroun a réussi à collecter et à recycler à la fin. du mois d’Octobre 2020, 104,9 tonnes de déchets plastiques au Cameroun. Des informations

relayées informent de ce que l’entreprise que dirige Robert Helou s’est fixée pour objectif’ cette année, dans le cadre de son engagement à contribuer à la lutte Contre la pollution par le plastique en vue de préserver l’environnement.

Dans le cadre de son agenda de création de valeur partagée en effet, la société a pris des engagements pour la planète. Au rang de ceux-ci, elle s’est engagée au niveau global à rendre ses emballages recyclables ou réutilisables d’ici 2025 avec un accent particulier sur la lutte contre la pollution par les déchets plastiques. Par cette action, cette dernière fait partie de la solution et contribue par cette action, à la mise en œuvre de l’économie circulaire au Cameroun, dit-on. Car à travers la valorisation des déchets plastiques, l’industrie contribue à créer de la valeur avec un double’ enjeu: un enjeu environnemental et un enjeu socio-économique par la création d’emploi et de richesses.

Préserver l’environnement

A en croire Robert Helou, administrateur général: «nous sommes une entreprise qui respecte ses engagements. Je suis heureux qu’on ait relevé le défi de collecter et faire recycler 100 tonnes de déchets plastiques en 2020. C’est déjà un pas en avant, mais la tâche reste immense. Nous allons continuer sur cette lancée pour s’assurer que d’ici 2025, tous ses emballages soient recyclables ou réutilisables.» Par ailleurs, au-delà de son engagement pour 2025, la société dit avoir une ambition à plus long terme qui est de mettre un terme aux rejets de plastique dans

l’environnement pour l’ensemble de ses opérations. Ceci contribuera à prévenir toute accumulation supplémentaire de plastique dans la nature et à atteindre la neutralité plastique. En rappel, le recyclage des déchets plastiques permet – de lutter contre la pollution par le plastique qui présente plusieurs inconvénients.

Cette dernière puise par exemple toujours des ressources inutiles, renforce l’esprit d’usage unique et ne réduit pas les déchets, peut contenir beaucoup de produits chimiques, ne peut pas se dégrader dans ‘une décharge, seulement dans des conditions particulières.

Bon à savoir: là pollution par le plastique (ou «pollution plastique») est une pollution engendrée par l’accumulation de déchets en matière plastique dans l’environnement. Il existe plusieurs- formes et types de pollution plastique. Le système mondial de production, d’utilisation et d’élimination des matières plastiques est un système défaillant. La pollution plastique est corrélée au faible coût du plastique, qui entraîne une utilisation massive et jetable de ce dernier.