Economie

Lutte contre la contrebande : Une cargaison de matériels médicaux en provenance du Nigéria saisie par la Douane camerounaise

Lutte contre la contrebande : Une cargaison de matériels médicaux en provenance du Nigéria saisie par la Douane camerounaise

La saisie a eu lieu dans la nuit du 20 au 21 avril 2021 grâce aux actions des fins limiers de la brigade commerciale des douanes de Idenau dans la région du Sud-Ouest Cameroun. Il s’agit là d’une prouesse de la douane camerounaise qui vient contribuer effacement aux efforts de protection du tissu économique contre les pratiques néfastes mais également participent de la préservation de la santé des populations camerounaises.

 

Selon les sources proches du dossier, la cargaison de matériels médicaux de la contrebande importée du Nigéria, saisie par la Douane camerounaise est constituée de plus de 30 000 tests de VIH et de syphilis, et de bien d’autres produits. Les sources douanières précisent que cette cargaison ne disposait d’aucun document d’importation, et était dissimulée dans une embarcation de transport de personnes et de marchandises.

Officiels et opérateurs économiques pointent du doigt, la porosité de la frontière de 1 500 km séparant le Cameroun et le Nigéria qui a favorisé le développement d’une intense activité de contrebande entre les deux pays voisins. C’est le cas notamment dans les trois régions septentrionales du pays (Adamaoua, Nord, Extrême-Nord) et les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Précisons que selon des informations puisées à bonnes sources, l’activité de contrebande couplée au commerce illicite fait perdre au Cameroun (entreprises et Etat) environ 200 milliards de FCFA chaque année. Ces bons points des éléments de la douane camerounaise sont à féliciter surtout qu’ils interviennent au moment où le Cameroun au même titre que les autres pays du globe mobilise les moyens pour l’éradication de la pandémie de Covid-19. Voir des matériels médicaux du commerce illicite entrés sur le territoire ferait donc redouter des conséquences désastreuses sur la santé de la population.

Innocent D H