Economie

Lutte contre la contrebande des véhicules : La Douane camerounaise renforce son dispositif technologique

Lutte contre la contrebande des véhicules : La Douane camerounaise renforce son dispositif technologique

La douane camerounaise va ainsi décupler le spectre de son dispositif informatique baptisé « Cosmos ». Il est question de traquer rigoureusement, les véhicules en circulation mais non dédouanés. Des efforts que la Douane compte mener conjointement avec le Ministère des Transports (Mintransport) pour l’atteinte de ce noble objectif.

 

Des informations bien renseignées auprès de l’administration douanière, « Une plateforme de collaboration Douanes/ministère des Transports (Mintransport) est en cours. Il est question pour les opérationnels du Mintransport de s’assurer du dédouanement des véhicules avant de les immatriculer. Dans un proche avenir, les informaticiens de nos deux administrations vont développer une application qui rendra bloquante toute procédure d’immatriculation d’un véhicule n’ayant pas été dédouané au préalable ».

L’administration douanière engagée dans la dynamique de renforcement de son dispositif technologique pour produire des résultats probants dans l’optimisation de la collecte des ressources, indique qu’en 24 heures, l’application Cosmos a permis, entre les 24 et 25 février dernier, à ses éléments de saisir huit véhicules à Yaoundé, la capitale du Cameroun. La loi de finances pour l’exercice 2021 lui prescrit d’ailleurs de collecter 804 milliards de FCFA, au titre des recettes douanières.

« Il suffit de faire renter le numéro de châssis d’un véhicule dans l’application et vous saurez immédiatement s’il a été dédouané ou pas. Plusieurs véhicules sont immatriculés, mais non dédouanés. Or, dans la procédure normale, le véhicule est d’abord dédouané avant d’être immatriculé », renseigne la douane camerounaise.

Innocent D H