Economie

Le gouvernement annonce 500 mille emplois en 2021

Le gouvernement annonce 500 mille emplois en 2021

La déclaration a été faite mercredi par le Premier ministre face aux parlementaires à l’Assemblée Nationale.

500 mille. C’est le nombre d’emplois que le gouvernement compte créer en 2021. La déclaration a été faite par le Premier ministre, mercredi face aux parlementaires à l’Assemblée Nationale.

Le gouvernement envisage pareillement une croissance économique de 3,3% d’où le budget de l’exercice 2021 qui s’élève à 4865 milliards 200millions de FCFA. Soit une augmentation de 232 milliards, par rapport à 2020.

Le gouvernement camerounais entend entre autre, mettre en œuvre des mesures sur l’allégement de la charge fiscale des entreprises affectées par le Coronavirus. Tout comme il compte faire une mobilisation optimale des recettes de l’État à travers l’élargissement de l’assiette fiscale et la sécurisation des recettes.

Dans le programme économique, social et culturel, Joseph Dion Ngute a aussi évoqué la construction des infrastructures routières et sportives en vue du CHAN et de la CAN. Le financement des projets de 150 jeunes aquaculteurs, pour un coût de près d’un milliard 500 millions de FCFA.

La couverture santé universelle

Dans le domaine de la santé, le gouvernement compte mettre définitivement sur pied la couverture santé universelle pour tous. Achever les travaux de construction et de réhabilitation des formations sanitaires en cours.

Dans le secteur des transports, la priorité est accordée à la mise en œuvre des actions pour la reconstruction de Camair-co, la ligne de chemin de fer reliant Ngaoundère à N’Djamena entre autre.

Le programme économique, financier, social et culturel du gouvernement pour l’exercice 2021 est adossé sur un objectif : relancer l’activité économique compte tenu des impacts négatifs de la pandémie du coronavirus sur l’économie nationale.

Joseph Dion Ngute, Premier ministre a dressé, mercredi 25 novembre, le bilan politique et socio-économique de l’année 2020. Devant les députés de l’Assemblée nationale réunis en plénière dans le cadre de la session budgétaire du Parlement, le chef du gouvernement camerounais a évoqué la situation sécurité dans les régions anglophones.