Economie

Guichet PRA de la Banque mondiale : Acteurs institutionnels et société civile examinent les fragilités dans le Nord

Guichet PRA de la Banque mondiale : Acteurs institutionnels et société civile examinent les fragilités dans le Nord

Il est question dans le cadre d’un atelier, d’accompagner le processus d’élaboration de la stratégie du Gouvernement en vue de l’éligibilité du Cameroun au Guichet « Prevention and Resilience Allocation » de la Banque mondiale. Une initiative du Ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (Minepat) avec le concours du groupe de la Banque mondiale et le cabinet Agora consulting.

« Prevention and Resilience allocation », l’un des guichets de l’Association internationale de développement (IDA 19), initié par la Banque mondiale vise à accroître l’appui de l’institution de Breton Woods aux pays où il existe un risque d’escalade dans la fragilité ou vers un conflit de plus grande intensité ou encore vers des cas de violence comme c’est le cas au Cameroun. L’atelier régional consultatif d’élaboration de la stratégie du Gouvernement pour l’éligibilité du Cameroun à ce guichet. « Approfondir les fragilités, les conflits et les violences qui sont celles de la région du Nord ; les grands risques de basculement ou de renforcement de ces fragilités, trouver des solutions idoines qui vont être proposées par les participants », explique Bertrand Talla, consultant.

Une plateforme d’échange avec les acteurs institutionnels et représentants de la société civile qui va permettre la prise en compte des défis de développement qui sont nombreux dans la région du Nord. Selon Alim Boukar, président du conseil régional qui prenait part à l’ouverture des travaux, « Il n’y a pas de développement sans sécurité, nous allons faire le maximum pour réduire au strict minimum les déperditions. La tâche est grande nous en sommes conscientes, mais il n’y a rien de bon qui se fait dans la facilité. Le développement suivra, on a des chantiers d’éducation, l’agriculture, l’industrie, la santé, le tourisme. Tous ces domaines seront pris en main ».    

A l’issue des travaux, les avis des participants sur les vulnérabilités dans le Nord vont contribuer à l’élaboration de la stratégie gouvernementale d’éligibilité du Cameroun au guichet PRA de la Banque mondiale.

Innocent D H