Economie

Garoua Boulaï : Une cargaison de 7 kg d'or en provenance de la RCA saisie par la Douane camerounaise

Garoua Boulaï : Une cargaison de 7 kg d'or en provenance de la RCA saisie par la Douane camerounaise

Selon les sources douanières, le métal précieux était dissimulé dans les bagages appartenant à un ressortissant chinois en provenance de la République centrafricaine (RCA).  Il a été intercepté par les fins limiers de la Douane camerounaise postés à Garoua Boulaï, ville de la région de l’Est, frontalière avec la RCA.

La Douane camerounaise fidèle à sa bonne réputation vient d’enregistrer des bons points. Elle a stoppé net à Garoua Boulaï, un trafiquant d’or en provenance de la RCA. Cette cargaison d’or appartient à plusieurs de ses compatriotes vivant dans ce pays frontalier avec le Cameroun, a soutenu le trafiquant de ce métal précieux.

Indiquons que, cette révélation confirme l’existence d’un trafic de pierres et métaux précieux entre le Cameroun et la RCA, dont la localité de Garoua-Boulaï serait l’une des plaques tournantes. En effet, l’on apprend qu’en décembre 2016, à la veille d’une mission d’évaluation du Processus de Kimberly au Cameroun, un rapport publié par Partenariat Afrique Canada (PAC), un mécanisme de financement soutenu par des Organisations Non Gouvernementales (ONG) canadiennes et africaines, présentait déjà le Cameroun comme une plaque tournante des exportations des diamants de guerre centrafricains.

Depuis lors, ce sont plusieurs cargaisons de métaux précieux qui sont saisies dans les aéroports et les grandes villes du pays. Il s’agit ainsi, d’une activité de contrebande dont les tentacules s’étendent en République centrafricaine. Une pratique illicite combattue avec succès par les éléments de la Douane camerounaise mobilisée sur le terrain. Un combat auquel participe également les cellules anti-trafic installées dans les aéroports de Yaoundé et de Douala depuis cinq ans déjà.

Innocent D H