Economie

Exportations : la banane en chute libre

Exportations : la banane en chute libre

Comparé aux 20milles 962 tonnes exportés en 2020, le volume des exportations en 2021 est en baisse de 466 tonnes.

L’Association bananière du Cameroun (Assobacam), vient de rendre public les exportations de banane des trois opérateurs pour le compte du mois de février 2021. En effet, selon les statistiques officielles, les exportations de la filiale Camerounaise du groupe Compagnie fruitière auraient chuté de 1758 tonnes en janvier 2021, se situant à 17milles 495 tonnes, contre 19milles 253 tonnes à la même période l’année dernière. De l’autre côté, les expéditions de Boh Plantations quant-à-elles, en janvier 2021, auraient également diminué de 240 tonnes. De même, elles ont culminé à 17 mille 469 tonnes, contre 19mille 709 tonnes en janvier 2020.

Au total donc, 17milles 258 tonnes de banane auraient été exportées du Cameroun en direction de l’étranger, contre 20milles 496 tonnes le mois précédent. Soit une baisse de 3milles 238 tonnes en valeur absolue et 15,79% en valeur relative. Il va s’en dire que cette baisse des exportations, s’est avérée être imputable aux performances réalisées en ce début d’année 2021 par la société des Plantations du Haut Penja (PHP), leader du marché.

De façon détaillée, le leader du marché PHP a affiché des exportations de l’ordre de 14milles 233 tonnes en février contre 17milles 459 tonnes en janvier. Soit un recul de 3milles 226 tonnes en valeur absolue et 18,47%. A l’observation, n’eut été le retour de la CDC dans le fichier des exportateurs en juin 2020, et en raison probablement des effets de la saison sèche, l’entreprise publique qui n’a redémarré ses activités qu’en juin 2020 après plusieurs mois de suspension, semble être dégagé à fournir plus d’exportations plus dynamiques au cours des mois à venir. En glissement annuel, la filiale de la compagnie fruitière de Marseille a exporté 13 847 tonnes de banane. soit une hausse de 386 tonnes de banane (2,78%).

C’est donc une cargaison globale de 20milles 496 tonnes au cours du mois de janvier 2021, qui a été exportée et publiée selon une compilation des données à en croire l’annonce de l’Assobacam. Au demeurant, malgré cette baisse des expéditions en ce début d’année, l’espoir est porté par l’agro-industriel public CDC, 2ème employeur du pays après l’Etat, dont les activités montent en régime depuis sept mois. En effet, en janvier 2021, ce producteur a franchi la barre de 1 500 tonnes exportées, contre un maximum de 1312 tonnes enregistrées au mois de septembre 2020.