Economie

Charges de l'Etat en 2021 : Le Cameroun consacre environ 13 milliards de FCFA pour les consommations des biens et services

Charges de l'Etat en 2021 : Le Cameroun consacre environ 13 milliards de FCFA pour les consommations des biens et services

Des informations contenues dans la loi de finances du Cameroun pour l’exercice 2021, le pays consacre 195,2 milliards de FCFA pour supporter les charges des comptes d’affectation spéciale. Dans ce cadre, ce sont près de 12,88 milliards FCFA qui sont uniquement affectés dans les consommations des biens et services à savoir les carburants, transports, frais de mission, réception et bien d’autres.

 

De manière plus détaillée, dans cette loi de finances, il est prévu 674 millions de FCFA pour les carburants et lubrifiants ; 190 millions de FCFA pour les frais de transport pour les agents publics ; 2,33 milliards de FCFA pour les frais de représentation, de mission, de réception et cérémonies.

Ces comptes d’affection spéciale prévoient également 1,27 milliard pour les achats de fournitures, petits matériels et entretien courant ; 323,49 millions pour les frais d’entretien, maintenance et sécurité ; 18 millions de FCFA pour l’eau, l’électricité, le gaz et autres sources d’énergie ; 26 millions de FCFA pour les loyers et charges locatives.

S’agissant de la sous-rubrique réservée aux salaires des personnels de l’Etat, c’est une enveloppe de 1,069 milliard de FCFA qui est prévu. 40,06 millions seront absorbées dans les primes, des gratifications et autres indemnités hors solde.

Selon les explications obtenues au Ministère des Finances (Minfi), « ces ressources sont légèrement en hausse de 3% à cause des évènements spéciaux qu’accueillent le pays en l’occurrence le Championnat d’Afrique des nations de football et les chantiers afférents à la Coupe d’Afrique des nations prévue en 2022 ».  La même source informe, « Il y a plus de missions, plus de cérémonies à gérer ». Elle indique aussi que la tendance pourrait être à la hausse en 2022 au cours duquel le Cameroun va être l’épicentre de la Coupe d’Afrique des nations de football (CAN).

Innocent D H