Divertissement

Statistiques en Démographie : L'Iford outille les étudiants concernés

Statistiques en Démographie : L'Iford outille les étudiants concernés

C’est dans le cadre d’un séminaire de formation organisé il y a quelques jours à Yaoundé avec comme principal objectif d’encourager les jeunes inscrits dans cette filière à engager des recherches sur les questions de population avec une perspective de genre.

Ce programme, mis en œuvre depuis 2019 et qui est conduit par le Système des Nations pour l'égalité des Sexes et l'Autonomisation des Femmes, envisage de mener un plaidoyer en faveur de l'introduction de la dimension de genre, dans les programmes de statistiques et de démographie.

Une pléthore d’experts mis à leur disposition

Pendant trois jours d’apprentissage et d’échanges, les étudiants ont pu bénéficier de l'accompagnement des orateurs venus notamment des  structures  tel que : - le Système National de Statistique (SSN) - le Ministère de la Promotion de la Femme et de la Famille (MINPROFF) - l'Institut National de la Statistique (INS) - le Bureau Central des Recensements et de la Population. Etudes (BUCREP) – le bureau du  Recensement Général de l'Agriculture et de l'Elevage (RGAE).

Ils sont soixante-deux (62) jeunes démographes, qui ont été initiés à des introductions sur le Genre, ainsi que sur tout le processus d'intégration du Genre dans le monde de la statistique (production, analyse, diffusion et utilisation).

Ils ont également reçu une formation sur le cadre normatif et institutionnel du Genre ; des Statistiques au Cameroun ainsi que sur le rôle qu'ils sont censés jouer dans le système à la fin de leurs études.

Phase protocolaire

Elle a été jalonné de discours, dont celui de Hind Jalal – Représentante Onu Femmes au Cameroun qui  a plaidé auprès de l'Administrateur de l'IFOR, afin que ces derniers mettent un accent particulier « Sur l’importance et la nécessité d'introduire un cours sur les statistiques de Genre, dans le programme de formation de cette école, de même que sur les stratégies à mettre en œuvre, pour améliorer la représentativité des filles au sein de cette Institution étant donné leur représentativité hebdomadaire est à 10% seulement ;

La Représentante d’Onu Femmes au Cameroun s'est en outre  engagée à soutenir les cours préparatoires pour les filles afin de les accompagner pour l’ « IFORD entry exam ».

Le Dr Steve Bertrand Mboko Ibara - Administrateur de l'IFORD et de son conseil d'administration a quant à lui, rassuré les uns et les autres ; Réitérant l’engagement de ses collaborateurs, ainsi que le sien,  à promouvoir l'égalité et la parité entre les sexes au sein de l'Institut.

Il a aussi promis que le programme de formation de l'IFORD sera réaménagé afin d'introduire un cours sur les statistiques de Genre et / ou d'améliorer le cours existant sur le Genre et la Population, avec un accent principal sur l'analyse des statistiques de genre.

Le séminaire s'est déroulé dans le strict respect des mesures de barrière contre la pandémie COVID-19.

Nicole Ricci Minyem