Divertissement

Régions du Nord : Les enseignants de français édifiés sur les pratiques pédagogiques innovantes

Régions du Nord : Les enseignants de français édifiés sur les pratiques pédagogiques innovantes

C’est à la faveur d’un séminaire organisé à leur intention ce jeudi, 26 novembre 2020 à l’Alliance française de Garoua.  Une activité qui rentre dans le cadre de la célébration de la deuxième édition de la Journée internationale du professeur de français. La cérémonie d’ouverture des travaux qui a connu la présence du directeur de l’Alliance française Garoua, Gaël Corrignan a réuni des intervenants venus des trois régions septentrionales (Adamaoua, Nord et Extrême-Nord).

Dans un monde en perpétuel mutation, surtout en contexte de crise sanitaire imposée par la pandémie de Covid-19, le numérique est incontournable. Dans les établissements scolaires, l’enseignement à distance se présente désormais comme une approche pédagogique qui vient briser les barrières. Le séminaire organisé à l’Alliance française de Garoua permet aux enseignants de français de la région du Nord de s’imprégner des pratiques innovantes de l’enseignement de la langue de Molière. « L’introduction de l’approche par les compétences qui demande à l’enseignant à ne pas être campé dans du déjà connu. Il doit revoir en permanence ses méthodologies pédagogiques », confie Benoît Prale, participant. Edith Kounde quant à elle déclare : « Il y a plusieurs méthodes d’enseignement et d’apprentissage de français. Il faut que l’apprenant puisse être à même d’apprendre ses leçons avec l’évolution de la société marquée par la présence du numérique ».  

Une rencontre qui se situe dans le cadre de la célébration de la Journée internationale du professeur de français, initiée par le Président français, Emmanuel Macron. Une journée qui a pour fil conducteur : « Nouveaux liens, nouvelles pratiques, projets pour demain ». Un thème fort évocateur comme l’explique le Dr Stéphane Peleu Djoya, enseignant à la Faculté des Arts, Lettres et Sciences humaines de l’Université de Maroua : « Il est maintenant question non seulement pour l’apprenant, mais également pour l’enseignant de se mettre effectivement à la pointe pour pouvoir dispenser l’enseignement à distance ».  

Pour Gaël Corrignan, Directeur de l’Alliance française de Garoua, les défis sont énormes pour l’enseignant de français. « Nous donnons des possibilités aux enseignants afin qu’ils permettent aux élèves d’apprendre quand ils ne sont pas forcément à l’école en présentielle ou lorsqu’ils sont dans des zones reculées », précise-t-il.

Les travaux en atelier ont permis de revisiter l’enseignant de français, un nouveau pédagogue appelé à faire face au défi de l’enseignement à distance, mais aussi à la nouvelle relation qui le lie à l’apprenant.

Innocent D H