Divertissement

Extrême Nord : L'Ecole primaire bilingue de Mokolo 2 rénovée

Extrême Nord : L'Ecole primaire bilingue de Mokolo 2 rénovée

Les bâtiments flambants neufs ont été réceptionnés ce Mardi par Alexis Lambert Dogoua Keman - Secrétaire Général de la Mairie de Bertoua 1er

Construits sur financement du ministère de la Décentralisation et du Développement (Minddvel), il s'agit notamment, de deux blocs de deux salles de classes, des bureaux pour l’administration de cet établissement scolaire et de six toilettes.

Bâtis à Zangoua – l’un des quartiers de la ville, ces nouvelles infrastructures font place à celles qui, jadis, étaient logées dans la même enceinte que le Groupe scolaire de Mokolo 2, lieu dit deux poteaux.

Une proximité qui n’a pas toujours été facile, surtout pour les apprenants francophones à cause de l’insuffisance des salles de classe. Cette séparation a permis au staff administratif, au corps enseignant et même aux élèves de pousser un grand ouf de soulagement car, ils ont fait leurs adieux aux bousculades et autres désagréments causés par un voisinage pas toujours accommodant.

Les parents, présents lors de la cérémonie de rétrocession, se sont eux aussi sentis « soulagés et rassurés de savoir que leurs enfants vont acquérir le savoir dans de bonnes conditions, loin de la promiscuité qui a toujours le quotidien… ».

De nombreux discours ont émaillé cette cérémonie qui s’est voulue sobre, à cause de l’assassinat récent des élèves de Kumba et, à cet effet, l’on a d’ailleurs observé une minute de silence, pour le repos de leurs âmes, et souhaiter un prompt rétablissement à ceux qui sont encore internés dans les hôpitaux.

Le Secrétaire Général a en outre saisi cette occasion, afin de demander au chef d'établissement de « Veiller à la maintenance et surtout de travailler avec les populations riveraines, afin de garantir la pérennité des locaux. Ceci en attendant que d'autres dispositions soient prises pour le bien être des apprenants… ».

A ces derniers, Alexis Lambert Dogoua Keman a recommandé l’assiduité à l’école, le respect ainsi que la mise en pratique des leçons de civisme… ».

Une action qui doit faire tâche d’huile, puisque la construction de ces salles de classe, du bloc administratif et des toilettes est le résultat des efforts conjoints entre les populations, les élites, avec l’appui du ministère de tutelle.

Il est urgent de changer ces images qui circulent sur les réseaux sociaux, montrant notamment des enfants assis par dizaine sur la terre battue, sous des abris de fortune, menaçant de leur tomber dessus au moindre coup de vent, et qu’ils sont toujours obligés d’abandonner lorsqu’il pleut fortement.

Après la construction de ces locaux, d'autres infrastructures sont à venir. Un forage pour l'approvisionnement en eau, une barrière pour sécuriser l'établissement qui est actuellement en périphérie, afin d'éviter tout vandalisme.

Nicole Ricci Minyem