Divertissement

Après avoir imposé la TVA de 19,25% sur la vente des publicités sur Facebook, le gouvernement annonce les taxes sur les téléphones et tablettes

Après avoir imposé la TVA de 19,25% sur la vente des publicités sur Facebook, le gouvernement annonce les taxes sur les téléphones et tablettes

Le gouvernement camerounais envisage de faire collecter les droits de douane sur les téléphones portables et tablettes par voie numérique à travers la société dénommée Arintech, ce, dès le mois d’octobre en cours. Une initiative qui arrive quelques jours seulement après l’introduction de la TVA de l’ordre de 19,25% sur les publicités sur Facebook, Twitter…

Une taxe d’une valeur de 30% sur les téléphones ou tablettes à la sortie d’usine sera désormais imputée aux utilisateurs de ces appareils. Annoncé depuis le 29 septembre 2020, cette décision gouvernementale sans appel rentre effectivement en vigueur à partir du 15 octobre 2020. « Désormais chaque téléphone ou tablette connecté (e) à un réseau de télécommunication camerounais pour la première fois à partir du 15 octobre 2020, aura sont IMEI enregistré et recevra un SMS indiquant à l’usager le montant des droits de taxes à payer », apprend lebledparle.com des sources médiatiques.

S’expliquant sur cette initiative à polémiques, Minette Libom Li Likeng la ministre des Postes et Télécommunications, a indiqué que la plateforme de collecte numérique des droits de douane et taxes sur les téléphones portables propose automatiquement au consommateur une option de facturation (paiement intégral en une fois ou paiement en plusieurs fois des droits dus) en fonction du type de téléphone utilisé.

Cependant, les téléphones portables en cours d’utilisation au Cameroun qui ont déjà été connectés, au moins une fois, à un réseau de téléphonie d’un opérateur local avant le 1er octobre 2020, sont considérés comme « dédouanés » et ne sont dès lors pas concernés.

Les téléphones portables des voyageurs qui séjournent temporairement au Cameroun et qui utilisent leurs terminaux en mode « roaming » sont également exemptés dudit prélèvement.

Rappelons que le 17 septembre, Facebook, à travers un communiqué, informait les abonnés et tous les annonceurs dont le pays commercial est le Cameroun qu’ils devront désormais s’acquitter d’une TVA supplémentaire de 19,25% sur les services publicitaires achetés. 19,25% étant le pourcentage de la taxe sur la valeur ajoutée applicable au Cameroun. Cette mesure est entrée en vigueur depuis le 1er octobre 2020. « Cependant, si vous êtes inscrit à la TVA et que vous fournissez votre numéro d’identification fiscale, votre numéro d’identification fiscale apparaîtra sur vos reçus d’annonces. Cela peut vous aider à récupérer la TVA que vous avez payée aux autorités fiscales camerounaises si vous êtes une entreprise immatriculée à la TVA au Cameroun », expliquait l’équipe de Facebook Business.