Divertissement

Année scolaire 2020-2021 : Le Gouvernement camerounais entend mettre sur pied le système de mi-temps

Année scolaire 2020-2021 : Le Gouvernement camerounais entend mettre sur pied le système de mi-temps

Ce nouveau système devra prendre corps dans les établissements scolaires publics et privés du pays. Il s’agit de l’une des prescriptions du Premier Ministre, Chef du Gouvernement Joseph Dion Ngute lors du Conseil de Cabinet du mois de septembre tenu jeudi dernier à Yaoundé par visioconférence.

Comme dans le reste de la planète, la lutte contre la pandémie de Covid-19 n’est pas terminée au Cameroun. L’année scolaire 2020-2021 qui cristallise déjà les attentions doit se dérouler dans le strict respect des mesures barrières par les apprenants et le personnel d’encadrement conformément à la poursuite de la stratégie gouvernementale de riposte au coronavirus. Parmi les mesures à adopter par le Cameroun pour barrer la voie cette maladie en milieu scolaire, figure en bonne place le système de mi-temps. Selon le Premier Ministre, Chef du Gouvernement Joseph Dion Ngute, ce nouveau système doit être organisé dans les établissements scolaires publics et privés de manière à ne pénaliser aucun élève.

Outre l’institution annoncée de la mi-temps, le Gouvernement compte actionner d’autres leviers dans le contexte de lutte contre le coronavirus. Le recours systématique au E-Learning, l’apprentissage en ligne, considéré comme voie du futur et du progrès. Joseph Dion Ngute recommande en effet, que le E-Learning, soit implémenté à titre complémentaire aux enseignements en présentiel, sans toutefois s’y substituer.

Les mesures envisagées dans la riposte contre la Covid-19 jusqu’ici restent donc de mise à savoir : le port du masque de protection individuelle, la distanciation physique, le lavage régulier des mains à l’eau et au savon, l’utilisation des gels hydro alcooliques. La vigilance doit continuer même si les statistiques disponibles montrent que la crise sanitaire est de plus en plus maîtrisée au Cameroun qui connaît actuellement un taux de guérison porté à 94%.

Innocent D H