Sport

Rwanda – le jeu et les notes des joueurs

Rwanda – le jeu et les notes des joueurs
Loin d’être brillants aussi bien dans l’organisation du jeu que lors des assauts offensifs, les Lions Indomptables ont remporté une victoire précieuse au Rwanda ce dimanche, à l’occasion de la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2021 dans le groupe F. Le jeu et les joueurs.

André Onana (7/10) : de plus en plus en confiance, le gardien camerounais a livré un match correct. Il réalise de belles parades qui lui permettent de sauver les siens, comme sur cette balle de Dawa qui aurait pu marquer contre son camp en fin de rencontre (90e+4).

Ambroise Oyongo (4/10) : un bien meilleur match que le précédent, mais avec encore quelques déchets techniques. Égal à lui-même, il n’a pas été capable de proposer des solutions par des centres aériens.

Michaël Ngadeu (6/10) : comme à son habitude, il assuré sur le plan défensif. Son engagement physique a fait fuir certains attaquants rwandais. Il est passé tout proche d’ouvrir le score d’une tête qui passe quelques millimètres au-dessus de la barre (65e).

Joyskim Dawa (4/10) : sa prestation aurait pu être plus intéressante s’il n’avait pas commis des erreurs qui auraient pu coûter aux Lions leur victoire, comme cette mauvaise passe à Onana à la 80e. Il est même passé à côté de marquer… contre son camp (90e+4).

Faï Collins (6/10) : mention assez bien pour le défenseur du Standard de Liège qui s’est rattrapé après sa piètre prestation face au Cap-Vert. Décisif sur le but de la victoire, il aurait pu terminer double passeur si Aboubakar avait transformé son caviar en première période (38e).

Zambo Anguissa (4/10): le milieu de terrain de Villarreal n’a pas pu se faire particulièrement remarqué, ses attaquants ne proposant presque rien. Le manque de mouvement en attaque ne lui a pas permis de jouer vers l’avant. Dans les phases défensives, il a été très souvent en retard sur les marquages.

Arnaud Djoum (3/10): passif, il n’a pas brillé dans le registre dans lequel on le retrouve souvent. Les milieux rwandais ont pu se balader dans l’entrejeu camerounais en sa présence.

Pierre Kunde (3/10): Sa puissance physique n’a pas trop servi. Il a cédé sa place à Karl Toko à la 62è, son impact n’étant pas important. Il n’a pas été mieux que face au Cap-Vert.

Christian Bassogog (3.10): encore un match à oublier pour le joueur d’Henan Jianye. Il a globalement passé son temps à courir après le ballon. Sur sa meilleure occasion de la partie, il envoie la balle dans les nuages. Ensuite, pas moyen de se montrer plus réaliste. Il cède sa place à Ganago à la 55e.

Moumi Ngamaleu (5/10): N’eut été le caviar que lui a servi Faï Collins qui a conduit au but qu’il a marqué à la 71ème minute, Moumi Ngamaleu aurait terminé cette rencontre sans qu’on ne sache qu’il était au stade régional Nyamirambo de Kigali.

Vincent Aboubakar (2,5/10): L’attaquant camerounais a vendangé plusieurs occasions nettes de but. C’est le cas à la 38ème minute quand Faï Collins lui sert un caviar au point de pénalty. Le joueur du FC Porto laissé sans marquage manque grossièrrement son tir. Dans son jeu, on ressent clairement l’absence de compétition.

Ignatius Ganago (5/10): Entré en lieu et place de Christian Bassogog à la 55ème minute, le joueur de l’OGC Nice a été remuant. Il a rapidement fait oublier ses autres coéquipiers présents en attaque. Il a mis sa pointe de vitesse en évidence comme à la 60ème minute lorsqu’il élimine un défenseur rwandais avec un “petit pont” et accélère. Malheureusement, il écopera d’un carton jaune pour une simulation après sa chute dans la surface adverse.