Sport

Roger Milla, Antoine Bell et les légendes africaines s'unissent pour lutter contre le coronavirus

Roger Milla, Antoine Bell et les légendes africaines s'unissent pour lutter contre le coronavirus

Des légendes du football africain se sont illustrées à travers une courte vidéo dédiée aux défis #Safehands et #Noshandshake dans le cadre des efforts de lutte contre le coronavirus.

Le nouveau coronavirus (COVID-19) a mis le monde du football à l’arrêt. Toutes les compétitions prévues cette année et même l’année prochaine ont été reportées par la Confédération Africaine de Football (CAF). Aussi, pour que la pandémie stoppe sa progression et que le ballon roule à nouveau sur les terrains, des légendes du football à travers une vidéo ont sensibilisé sur les gestes barrières à adopter.

Réunis sous les hashtags #Safehands et #Noshandshake qui veulent dire en français, « sécuriser vos mains » et « pas de poignées de mains », des anciennes gloires du football africain participent à la la lutte contre la propagation du coronavirus. La séquence de 98 secondes est un collage de vidéos tournées par les joueurs dans leurs emplacements respectifs, soulignant l’importance de se laver les mains et d’éviter les poignées de main; un point essentiel dans la bataille contre le COVID-19 qui a mis le monde entier à l’arrêt.

Représentant diverses générations et emmenées par le secrétaire général adjoint de la CAF, Anthony Baffoe, les personnalités se sont prêtées au jeu. Parmi ces légendes, on retrouve Roger Milla, Joseph Antoine Bell (Cameroun), Herita Ilunga, Trésor Lomana Lualua (RD Congo), El Hadji Diouf, Alassane N’Dour, Khalilou Fadiga, Diomansy Kamara (Sénégal), Mustafa El Haddaoui (Maroc), Jean Ssenide (Ouganda), Wael Gomaa (Egypte), Fatau Dauda (Ghana) ou encore Vincent Enyeama (Nigéria).

A l’instar de ces légendes africaines, d’autres acteurs du football africains notamment Yaya Touré et Samuel participent avec la FIFA  et l’OMS à une campagne de sensibilisation sur les mesures barrières qui mettront fin à la propagation du virus.

En raison de la pandémie de coronavirus, la CAF a suspendu toutes ses compétitions jusqu’à nouvel ordre et reste en contact permanent avec des partenaires tels que l’Organisation mondiale de la Santé, la FIFA, entre autres, pour lutter contre la menace.