Sport

Mballa Atangana : « C'est sans aucun doute ma meilleure médaille »

Mballa Atangana : « C'est sans aucun doute ma meilleure médaille »

L’actualité du judo Camerounais a accouché d’une bonne nouvelle. Vanessa Mballa Atangana a remporté une médaille de bronze lors du Grand Chelem de Düsseldorf en Allemagne.

Elle a réussi son chemin à travers une journée difficile, en battant son compatriote africain Cheikh Rouhou (TUN), un rival possible pour la sélection olympique via le quota continental. Elle a également battu, lors du match pour la médaille de bronze, Mbairo, de France, médaillée de grand chelem à plusieurs reprises.

« Je me sens très bien. J’ai travaillé très dur. Ce fut une journée merveilleuse avec beaucoup de combats difficiles. Je suis aussi très content de battre l’athlète tunisien, car il y a une grande rivalité. Le 16 avril à Casablanca aux Championnats d’Afrique nous devrons nous battre, c’est sûr. ce sera un grand jour. Elle est entrée dans l’histoire aujourd’hui. Je ne peux pas encore réaliser ce que j’ai fait ici, mais je sais que je serai ému à ce sujet pendant un certain temps. Je suis fière. Je suis très fier.J’étais dans la catégorie des -78 kg jusqu’en 2017, puis mon entraîneur et moi avons pris la décision de changer et cela a été un grand coup pour moi », a confié Mballa Atangana. « C’est sans aucun doute ma meilleure médaille. Gagner les Championnats d’Afrique 3 fois a été merveilleux, mais c’est une étape mondiale et cela signifie beaucoup. J’ai 2 médailles de Grand Prix, mais c’est une autre étape et cela me donne encore plus confiance en mon entraîneur et en ma formation », a ajouté la Camerounaise. « Je dois prendre un peu de temps pour soigner certaines blessures. Ensuite, il est probable que je participe aux Championnats continentaux puis au Qatar pour les Masters. Ensuite, c’est le grand, les Jeux olympiques. »

Hortence Mballa Atangana est née et a grandi au Cameroun et y est devenue judoka. En 2011, elle a déménagé à Rouen en France avec l’aide du Comité Olympique du Cameroun puis en 2014 elle a trouvé sa nouvelle maison et entraîneur à Château Gontier en Mayenne, où elle s’entraîne désormais à plein temps.