Sport

Ignatius Ganago et Nice piétinent et voient l'Europe s'éloigner

Ignatius Ganago et Nice piétinent et voient l'Europe s'éloigner

Il y a du spectacle pour le premier match de la 26e journée de Ligue 1. Ignatius Ganago et Nice, qui accueillaient Brest à l’Allianz Riviera, a dû se contenter d’un nul après avoir pourtant mené de deux buts. Résultat, les Aiglons sont 8es alors que les Bretons sont 4 rangs en dessous.

Aucune des deux équipes n’a réussi à s’imposer dans ce match. Score final : 2 à 2. En 4-4-2 en phase défensive, les Niçois ont opéré en 3-4-3 en phase offensive. Ce schéma évolutif demande investissement personnel et discipline. Notamment pour Danilo, qui intègre le milieu pour pousser les attaques. Mais aussi pour Ignatius Ganago et Adam Ounas, obligés de défendre sur les côtés.

Les Azuréens ont logiquement mené grâce Ounas (23e) et Dolberg (33e) mais ils ont tout gâché. Le SB29 s’est relancé juste avant la pause avec un but de Grandsir (43e). C’est ensuite Dante qui a été victime d’un coup de billard pour marquer contre son camp (53e). La rencontre aurait pu basculer d’un côté comme de l’autre mais est finalement restée sur un nul.

Ignatius Ganago et ses coéquipiers se classent huitième alors qu’ils auraient pu s’arrimer aux prétendants aux places européennes.