Sport

Chan 2020: encore une bonne nouvelle pour le Cameroun

Chan 2020: encore une bonne nouvelle pour le Cameroun
L’Union africaine de radiodiffusion (UAR) et les directeurs généraux des télévisons publiques sont en pourparlers à cet effet.

Aucun montant n’est avancé pour le moment mais l’UAR envisage de baisser les coûts de diffusion du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) 2020 et de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2021 prévus au Cameroun. C’est l’objet des assises tenues du 14 au 15 janvier dernier à Douala entre l’instance et les directeurs généraux des télévisions publiques. C’est que « les coûts des droits de retransmission sont très élevés et représentent dans certains pays le tiers du budget des télévisions », a laissé entendre Grégoire Djaka. Le directeur général de l’UAR espère « utiliser tout ce que nous avons dans notre culture pour que ces coûts soient à la portée de tout le monde ». Il invite les télévisions publiques « à adresser leurs difficultés pour prendre de bonnes décisions et améliorer ce qui s’est passé jusque là ».

La diffusion des évènements sportifs représente un enjeu à la fois politique et social dans plusieurs pays africains. D’où la nécessite de s’accorder sur les détails qui entourent ce defi. On se souvient que le non-paiement des droits Tv avait crée la discorde entre l’UAR et le Cameroun en novembre dernier. Tout était parti de la non-retransmission du match comptant pour la 2e journée des éliminatoires de la CAN 2021 ayant opposé le 17 novembre 2019, le Rwanda au Cameroun (0-1).

La CRTV avait accusé l’UAR et la CAF de s’être entendus pour ne pas lui fournir les paramètres satellitaires nécessaires pour la diffusion du match. L’UAR avait riposté jurant que l’office de radiodiffusion télévision camerounaise n’avait pas payé pour ce match sans oublier des manquements notés. Après une guerre épistolaire entre les deux institutions, la CRTV avait finalement reconnu et promis de solder une dette de 96 millions FCFA à l’UAR.