Sport

Barcelone: Setién évoque le clash entre Messi et son adjoint !

Barcelone: Setién évoque le clash entre Messi et son adjoint !

En conférence de presse ce lundi, l’entraineur barcelonais Quique Setién a reconnu qu’il y a eu un différend avec sa star, Lionel Messi.

Les tensions sont palpables à Barcelone et ce n’est pas cette séquence captée par les caméras de Movistar, samedi pendant le nul concédé face au Celta Vigo (2-2), qui pourra prouver le contraire. Elle est filmée pendant la pause fraîcheur de la seconde période et montre un échange glacial entre Lionel Messi et Eder Sarabia, l’adjoint de Quique Setién. On y voit le sextuple Ballon d’Or ignorer les consignes du technicien, allant même jusqu’à lui tourner le dos, sous les regards désabusés de ses coéquipiers. Voilà qui confirme que les relations entre les joueurs barcelonais et Setién, que l’on voit observer de loin la scène, ne sont pas au beau fixe…

Quique Setién s’est présenté devant les journalistes ce lundi, pour un point-presse précédant le choc contre l’Atlético Madrid. L’une des toutes premières questions qui lui a été posée se réfère à cette fameuse explication de texte avec la Pulga en Galice. « Oui, c’est vrai », a-t-il clamé à la grande stupéfaction de l’assistance, avant d’essayer de dédramatiser cet épisode en affirmant que « moi [lui] aussi n’étais [n’était] pas un joueur facile à gérer » durant son époque. Il n’est pas sûr que cet aveu apaise le climat autour du club.

« Les joueurs doivent céder un peu d’eux-mêmes »

Tandis que les rumeurs font état de son limogeage déjà acté à l’issue de la saison, Quique Setién sait parfaitement que sa marge d’erreur est désormais réduite à zéro. Il tente, de fait, d’activer les derniers leviers qui lui restent pour relancer l’équipe, comme l’appel à l’union sacrée et à l’orgueil de ses troupes. « Nous devons tous céder un peu de nous-mêmes, y compris les joueurs, pour le bien de l’équipe. C’est une équipe, et elle doit se comporter comme telle », a-t-il tonné. Un message clair et net à l’adresse de ses ouailles et Messi ne fait manifestement pas exception.