Societe

Un vieillard de 70 ans tué par les combattants de Boko Haram à l’Extrême-Nord

Un vieillard de 70 ans tué par les combattants de Boko Haram à l’Extrême-Nord

Les attaques des combattants de Boko Haram sont récurrentes dans la région de l’Extrême-Nord ces derniers jours.

Un homme âgé de 70 ans tué, des maisons incendiées, un hôpital saccagé. C’est le bilan de cette autre attaque perpétrée par les membres de la secte Boko Haram.

Selon le Trihebdomadaire L’œil du Sahel, la scène se déroule à Tourou, une localité du département du Mayo Tsanaga, région de l’Extrême-Nord dans la nuit du 7 avril 2020.

Notons que dans la nuit du dimanche 5 avril 2020, est survenu un attentat kamikaze dans localité d’Amchide, département du Mayo-Sava.

Selon le communiqué rendu public par le ministre de la Défense, deux jeunes gens se sont introduits dans le village et ont fait détonner leurs charges explosives au milieu d’un groupe de civils.

Le bilan officiel fait état de 10 morts y compris les kamikazes et de 14 blessés.

Les forces de défense quant à elles continuent de lutter sans relâche et même au prix de leurs vies pour préserver la paix et l’intégrité nationale depuis 2014.