Societe

un expert en droit des affaires retrouvé calciné

un expert en droit des affaires retrouvé calciné

Le décès tragique de Me Jean Claude Simo inquiète les populations.

La grande famille camerounaise du droit des affaires et de l’automobile, à l’Ouest porte le deuil. Cette dernière vient d’être tristement frappée par la disparition dans des circonstances troubles d’un des leurs. Du coup c’est la consternation et la désolation au sein de la concession de cet illustre homme dont l’humilité était avérée, tant du côté de ses proches que de ceux qui l’ont connu. Le drame s’est produit dans la nuit du 18 au 19 février dernier.

Le spécialiste inscrit au barreau du Cameroun, la cinquantaine bien entamée, a été retrouvé au petit matin du 19 février 2020, raide mort et entièrement calciné, à bord de son véhicule de marque Land Rover de couleur grise, à une quinzaine de mètres de son domicile au quartier Kamkop, dans l’arrondissement de Bafoussam 3e.

Selon des témoignages recueillis auprès de son entourage, on dit avoir entendu un bruit bizarre dans la nuit sans savoir de quoi il était question. C’est ainsi que les plus curieux sont sortis et ont fait la découverte macabre et ont immédiatement alerté les forces de l’ordre et les sapeurs-pompiers qui sont arrivés avant d’éteindre le feu.

Dès lors, son cabinet dénommé «Me Simo Jean Claude et associés », situé dans le même immeuble que les locaux du quotidien Mutations, à Bafoussam 1er, est resté fermé.

Pour l’instant, on n’en sait pas plus sur ce drame. Mais il se chuchote la thèse d’un règlement de compte de la part de ses créanciers. Sa dépouille a été transportée à la morgue de l’Hôpital régional de Bafoussam, après constatation du médecin légiste et du procureur de la République. En attendant, une enquête a été ouverte pour connaître les mobiles du drame.