Societe

Terrorisme : des adeptes de Boko Haram pillent deux villages à Kolofata

Terrorisme : des adeptes de Boko Haram pillent deux villages à Kolofata

Les assaillants ont emporté des denrées alimentaires, des motos, des vêtements…

Boko Haram a encore frappé. Dans la nuit du 18 au 19 février dernier, des adeptes de la secte  ont pillé deux villages à Kolofata. C’est une commune du Cameroun située dans la région de l’Extrême-Nord.

Le ravitaillement

Selon le journal Mutations, les assaillants ont fait une incursion vers 20h dans le village Saharé. Puis vers 1h dans le village Cheripouri. Dans ces deux villages, ils ont emporté des denrées alimentaires, des motos, des vêtements. Egalement, des ustensiles de cuisine et des objets de valeur. Contrairement aux autres villages, ils n’ont pas commis de meurtre. Ni mis le feu aux maisons comme à leur habitude.

 D’après notre source, la secte terroriste Boko Haram est visiblement en rupture de stocks alimentaires. C’est pourquoi elle multiplie des incursions dans plusieurs villages pour reconstituer son butin.

Kolofata, épicentre d’incursions de Boko Haram

Kolofata reste l’un des épicentres d’incursions à répétition de Boko Haram. Le 04 janvier dernier, au moins deux civils ont été tués par le groupe terroriste dans la région camerounaise de l’Extrême-Nord. L’incident était survenu à Sanda Wadjiri, petite localité de l’arrondissement de Kolofata. Après les avoir tués, les terroristes avaient pris le téléphone des victimes pour appeler leurs proches. Afin qu’ils viennent récupérer les corps.

Fin décembre 2019, une cinquantaine de personnes, dont la plupart étaient des pêcheurs, ont été tuées. C’était lors des attaques de Boko Haram sur le lac Tchad. Les patrouilles militaires avaient été suspendues sur le lac, rendant les résidents plus vulnérables aux incursions terroristes.

En août 2019, une vingtaine de personnes  été enlevées par la secte dans l’Extrême-Nord. Il s’agissait d’hommes et de femmes. Ils effectuaient des travaux champêtres dans le village de Brouvarey près de Kolofata.