Societe

Roger Milla, J. Antoine Bell, S. Mbombo Njoya et Akere Muna pleurent Stephen Tataw

Roger Milla, J. Antoine Bell, S. Mbombo Njoya et Akere Muna pleurent Stephen Tataw

Ces icônes du football et de la politique rendent hommage à Stephen Tataw qui s’est endormi pour l’éternité ce vendredi 31 juillet 2020 des suites de maladie.

L’annonce de la mort de l’ancien capitaine des Lions indomptables du Cameroun Stephen Tataw laisse dans la consternation, les fans du football de la génération 90 surtout, et le pays tout entier.

Du coup, impossible de reporter les émotions de tout ce beau monde qui pleure celui qui vient de passer de vie à trépas à l’âge de 57 ans.

Dans la foulée, Lebledparle.com a sélectionné des personnalités qui écrasent les larmes à la suite de la disparition de ce ancien footballeur international.

L’avocat international et homme politique Me Akere Muna se dit honoré d’avoir fait partie du répertoire d’amis de ce champion d’Afrique 1988 au Maroc et reconnait en lui, tout le mérite.

Seidou Mbombo Njoya a appris dans « l’émoi » le décès de Stephen Tataw et exprime de ce fait, sa compassion a toute la famille éprouvée : « C’est avec émoi que j’ai appris le décès ce jour de l’ancien capitaine des Lions Indomptables. Il laisse le souvenir d’un grand sportif et d’un meneur d’hommes remarquable. Toutes mes condoléances à sa famille et ses proches », écrit le président de la Fécafoot.

Joseph Antoine Bell regrette à son tour, le départ d’un autre de ses coéquipiers des années 90 à qui il souhaite bon voyage : « Stephen Tataw s’en est allé. Un autre Lion nous quitte en ces temps difficiles. Les souvenirs se bousculent. Ceux de la CAN remportée ensemble au Maroc en 1988, de la Coupe du monde en Italie 2 ans plus tard... Adieu capi ! RIP !», a écrit l’ancien gardien de buts des Lions indomptables du Cameroun sur sa page Facebook. 

Albert Roger Milla pour part, aurait eu une voix en sanglots réagissant à la mauvaise nouvelle. Il n’a pas eu de mots pour exprimer la douleur qui le ronge à l’annonce du départ du quart de finaliste 90. Toutefois, une image vaut mille mots.

Le nom de Stephen Tataw, suivi d’un émoticône de pleur et un cœur, illustrent à suffire, le sentiment qui traverse l’ambassadeur itinérant et ancienne gloire du football sur la page Facebook ce jour.