Societe

Opinion : Dieu existe et la science africaine le prouve

Opinion : Dieu existe et la science africaine le prouve

S'il y a bien une question existentielle qui suscite un vif débat au sein de l'humanité, c'est celle-ci: Dieu existe-t-il ? la question semble être banale mais y répondre avec exactitude reviendrai à résoudre une équation à multiples inconnues. En 1992, George Smoot, éminent scientifique américain et prix Nobel de physique observe un phénomène extraordinaire au sein du système solaire. Grâce à un puissant télescope, le scientifique arrive à photographier ce qui semble être le reste de la première lumière de l'Univers. Quand il fît cette découverte, Smoot livrera qu'il avait la sensation d'observer le visage de Dieu.

Il faut dire que les déclarations du scientifique américain ont suscité une très vive controverse au sein de la communauté scientifique, ses collègues n'arrivaient pas à comprendre comment un chercheur de son calibre pouvait assimiler la science à la religion. Pour de nombreux scientifiques, la science se base sur du concret pour expliquer les phénomènes qui régissent l'Univers alors que la religion se base sur l'oeuvre d'un créateur pour expliquer l'existence de l'Univers. Durant des siècles, la science occidentale a réfuté complètement l'idée selon laquelle un quelconque créateur est à l'origine de l'apparition de la matière et du vivant.

En plus de la science occidentale, trois courants de pensée livrent des versions différentes concernant l'idée d'un Dieu créateur. Il s'agit des spiritualités naturelles ou vitalisme (animisme), les religions révélées (christianisme, judaïsme, islam) et l'athéisme qui nie catégoriquement l'existence d'un Dieu créateur. L'athéisme est l'un des courants les plus dominants en Ociident. En ce qui concerne les religions révélées, il ressort qu'il y a une multitude d'incohérences qui remettent en cause les personnages religieux tels que Jésus-Christ ou le prophète Mahomet. 

Notre présence prouve que Dieu existe

Ces personnages religieux auraient été crées de toutes pièces et les livres religieux (Bible, Coran) ne sont que des copies, les originaux ayant été détruits, à quelle fin? on l'ignore. Ces religions révélées ont en commun de mettre en lumière l'existence de Dieu, mais vu qu'il y a une partie de l'histoire de ces religions que l'on ne maîtrise pas comment savoir avec exactitude si Dieu existe. Eh bien, la science africaine a la réponse. Pour expliquer l'apparition de l'Univers, les scientifiques occidentaux parlent du Big Bang, cette théorie se base sur le fait que tout serait parti d'un point extrêmement dense et chaud contenant toutes les potentialités de l'Univers et qui a explosé dans le vide donnant ainsi naissance à l'Univers. Mais d'où vient ce point dense et chaud ? aucun scientifique ne peut l'expliquer.

Contrairement à l'Europe, la science africaine s'est beaucoup appuyé sur la religion pour expliquer l'existence de Dieu. La science africaine se base sur la même théorie du Big Bang, la seule différence est que depuis la nuit des temps, les scientifiques africains ont démontré qu'il a fallu qu'un créateur céleste agisse pour permettre la création de l'Univers. Ils estiment que notre existence est due à une conscience, une volonté, une réflexion, un esprit, qui se cache aux yeux et aux oreilles des humains. Cette entitée cachée fut nommée par nos ancêtres Imana/Amen qui signifie Caché.

C'est cette particule cachée qui est à l'origine de la création de notre humanité, selon les savants africains, cette particule cachée n'est autre que Dieu. Ils estiment que c'est Dieu qui est à la manoeuvre pour nous guider dans ce si vaste Cosmos. Notre cerveau, les connexions entre nos neurones, nos cellules qui communiquent entre elles, notre système immunitaire qui est capable de se réparer tout seul, la nature qui vit, rien n'est le fruit du hasard et découle de l'ingéniosité d'un seul créateur. Dieu nous a ainsi donné les connaissances nécessaires pour maîtriser les mathématiques, la physique, la chimie et faire des découvertes extraordinaires pour permettre à l'humain de vivre dans un environnement tel que nous le connaissons présentement. Pour nos lointains savants africains, l'existence d'un créateur s'explique par la présence de la création.